AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


L'art est fait pour troubler
 
L'équipe du forum souhaite s'excuser pour l’inactivité du forum et voudrait prévenir qu'il ne sont pas entrain de faire la sieste mais de vous préparer un nouveau terrain de jeu ! On vous aimes <3

Partagez|

Nérée Elisabeth, parce qu'on peut pas faire simple ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Ouvrir
Messages : 152
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 19
Localisation : Dans ton dos :3

MessageSujet: Nérée Elisabeth, parce qu'on peut pas faire simple ... Dim 11 Mar - 14:48

Chouette voilà une nouvelle Peintre !


Ton Nom : Raimundus
Ton Prénom : Nérée Elisabeth
C’est quoi ton petit surnom ? : Nérée tout simplement, ou bien El’ pour ceux qui utilisent la deuxième partie de son prénom
T’es vieux comment ? : 17 piges ~
On sait que t’as un chromosome X, mais l’autre c’est quoi ? : Fille, of course
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Sur ton avatar c'est qui ? Aucune idée, mille pardons.



A quoi tu ressembles ?
« Un visage d’ange … »

- Vous me demandez de parler du visage de Nérée ? Eh beh, ça se voit que vous l’avez pas vue. Pourquoi je vous dis ça ? Elle est tout simplement superbe, cette fille !
Pour être plus précise, imaginez une bouille aux joues arrondies mais dans l’ensemble assez fine, surplombée par des cheveux bruns très foncés, voir noirs, longs et soyeux. Elle les a jusqu’au bas du dos, c’est dire s’ils sont longs, et encore, ils ondulent aux pointes. Mouillés, ils arrivent facilement aux fesses. Elle ne les coiffe pas, et pourtant, il semblerait qu’elle passe deux heures avec sa brosse chaque matin pour les rendre si beaux et légers. Elle en fait mourir d’envie plus d’une, croyez moi ! De plus, ils sont toujours impeccables : vous ne verrez jamais cette fille avec les cheveux un peu gras ou autre. On dirait qu’elle est pas normale, sa chevelure. Y a des gens qui ont déjà tiré sur ses mèches pour voir si c’était pas une perruque.
Et si ce n’était que ça ! La miss, elle a des yeux supers aussi. Deux billes, brunes elles aussi , attirent tout de suite l’œil. Ils sont très ronds et grands, arborent toujours un regard à l’image de sa personnalité et des émotions qu’elle ressent - à savoir, elle est souvent gênée ou souriante -, tout comme il leur arrive parfois de se voir larmoyants. Cela étant, elle ne cesse de dire qu’elle n’a rien de spécial, que ce sont juste de « trop grosses prunelles brunes comme beaucoup d’autres » pour reprendre ses termes, et je pense, entre nous, qu’elle se sous-estime en règle générale.
Mais bon, on a pas que des cheveux dans le visage. Et chez elle, on voit pas trop le reste, en fait. Son nez est super discret, tout court et en trompette, un peu comme celui d’un nouveau-né. Sa bouche, elle, est la chose que je trouve la moins jolie chez Nérée. Elle a des lèvres un peu trop épaisse par rapport au reste de son physique plutôt menu. Bon, c’est pas exagéré non plus, c’est bien d’avoir des lèvres pulpeuses, mais chez elle ça passe moyen. Quoi qu’il en soit, elles sont rosées et j’ai entendu bien des garçons les convoiter. M’enfin, les hommes, on sait c’que c’est …

~ Témoignage d’Amalia, une des amies de Nérée.

« Un corps de poupée ? »

- Nérée ? Pourquoi vous me posez ces questions ? … Bon ok, vous embêtez pas, j’vais vous répondre. Bah c’est une jolie fille hein, comme apparemment on vous a déjà parlé de son visage, j’vais vous parler de ce qui reste de son physique : son corps.
Dans l’ensemble, elle est fluette. Peu large d’épaules, presque maigrelette, elle pèse pas lourd (pour l’avoir déjà portée dans le but de l’agacer, j’en suis au courant). Elle est un peu plus petite que la moyenne, voir beaucoup plus petite, mais ça fait son charme. Elle doit mesurer aux alentours d’un mètre cinquante deux, et faire environ quarante cinq kilogrammes. Quand on la voit de l’extérieur, on a du mal à se dire qu’elle peut être très vivante quand elle est à l’aise. Elle a toujours cet air renfrogné, honteux, on pense facilement qu’elle a des choses à se reprocher. En fait elle est une fille normale, même si cette impression qu’on se fait d’elle est encore une fois accentuée par sa petitesse. Elle a l’air maladive, la plupart du temps, et c’est bien justifié, croyez-moi ! Bon, je pense qu’on peut passer aux détails un peu plus gênants …
Disons qu’elle a des galbes euh … Voluptueuses, si je puis dire. Elle a un corps ferme, une poitrine opulente, des hanches marquées sans être disgracieuses, et une peau de porcelaine. En hivers on dirait un peu un cadavre, ou un cachet d’aspirine pour être moins glauque, car son teint devient blême. Elle semble alors constamment terrifiée. Cela étant, le contacte de sa peau n’en est pas moins désagréable, elle est douce, même si elle ne m’a pas laissé en profiter … Bah, que voulez-vous ?
Concernant ses habits, eh bien elle est plutôt quelconque. Elle porte un peu de tout, sans aller dans les excès, mais je pense pouvoir affirmer qu’elle a une préférence pour les teintes beiges et brunes. J’ignore pourquoi, en fait je pense que le noir lui irait beaucoup mieux. Bon, je peux y aller ?

~ Témoignage (peu concluant, en effet) de Léon, ancien ami qui depuis l’a perdue de vue.




Et dans ta tête c’est comment ?
« Une personne compliquée … »

- Ma fille ? Oh, si vous la connaissiez ! Je crois que je n’ai moi-même jamais compris mon propre enfant. Pourtant, on était plutôt fusionnelles, mais rien n’y a fait. On s’écrit régulièrement depuis qu’elle est partie pour le pensionnat Shuwan, mais j’ai encore du mal à la cerner.
Cependant, je peux quand même vous citer les grandes lignes d’elle ! Elle a un très bon fond. Au premier abord, on ne le voit pas tout de suite, parce qu’elle est très timide, gênée, et complexée par tout chez elle. J’ai jamais compris pourquoi elle a tant de problèmes à aller parler avec les autres, à se faire des amis. Y a un truc qui la bloque. Sans doute la mort de son père, ces années noires qui l’ont marquée, peut être plus encore que moi. Elle a été, à cette époque, très influençable et en proie à toutes les folies possibles. Aujourd’hui, elle en parle sans problèmes, avec calme et sérénité. Elle dit que ces épreuves l’ont rendue plus mature. Etant fille unique, il est vrai qu’on la beaucoup chouchoutée, et même si elle a toujours demeuré sage et humble, ce n’est que depuis le tragique incident qu’elle a, il me semble, vraiment prit conscience de la vie. Elle dit avoir beaucoup réfléchit à cela. Mais là, je vous parle d’un autre sujet il est vrai.
C’est donc une fille posée, réfléchie, très patiente. On use souvent de sa naïveté et sa timidité maladives pour se servir d’elle, il lui est arrivé d’être un bouc émissaire, mais elle renferme beaucoup de secrets encore. C’est une adolescente mystérieuse, qu’il est difficile de percer,peu de gens s’intéressent donc à son cas. Et ils ne savent pas ce qu’il ratent ! Car derrière cette allure sensible et fragile se cache une jeune femme forte aux valeurs importante. Croyez-moi ou non, elle a un sens aigu du travail, de l’amitié, de la fidélité, de la loyauté et de l’honnêteté. Vous devez penser que je dis ça parce que je suis sa mère, mais en fait, c’est surtout ce que l’on me rapporte d’elle. Elle mettrait sa vie en jeu pour protéger et aider ceux qu’elle aime, certainement encore une fois à cause de la mort de mon défunt époux, et elle se trouve toujours dans de sacrés ennuis à cause de ça. Elle n’a pas non plus une intelligence hors du commun ou des capacités physiques à tomber, ce qui lui rend difficile de se relever d’une péripétie. Elle est très sujette aux maladies et autres saletés, alors elle aimerait se protéger, mais son sens du devoir la pousse à se mettre en danger.
Comme dit précédemment, elle n’excelle pas dans les matières dites « basiques » de l’enseignement, elle a toujours été une élève moyenne. C’est pourquoi elle met un point d’honneur à travailler régulièrement et sérieusement, et c’est ainsi qu’elle a réussit à surmonter les épreuves. Elle aime apprendre, elle y met tout son cœur, s’engage à fond dans tout ce qu’elle fait. Surtout lorsqu’il s’agit de son domaine de prédilection : tout ce qui est artistique la passionne, spécialement les arts plastiques et dérivés.
« Des manies et loisirs particuliers … »
Et cette jeunette a en effet des hobbies ! Peindre, dessiner, photographier évidemment, mais aussi rêvasser, ce qu’elle me confie toujours avec une légère honte qui me fait rappeler qu’elle reste mon bébé à tout jamais (même si je n’ai pas besoin que l’on me le rappelle, non mais ho !). Elle déteste tout ce qui est détestable par définition : les gens mauvais et, entre nous, les choux de Bruxelles !
Nérée a une grande phobie, et qui n’est pas moindre, celle de la mort. Comme un peu tout le monde, direz-vous, sauf qu’elle est vraiment obsédée par cet épisode funeste de … bah la « vie » d’une personne, si je puis dire. Elle en parle peu, mais devient très vite chamboulée rien qu’à une simple allusion à cela, ce qui ne m’étonne pas. Dans sa très petite enfance, sa peur se dirigeait plutôt vers les chenilles et autres bêtes rampantes. Depuis, elle a bien changé.
Pour finir, elle a des manies. Elle se ronge les ongles quand elle ne se contrôle pas, fait craquer ses doigts, et tapote du pied sur le sol nerveusement avant une épreuve ou un examen. Son regard est fuyant avec les garçons, comme beaucoup de jeunes de son âge me direz-vous, et elle est mal à l’aise avec la foule (logique étant donné son caractère). Cela dit, quand elle parle de l’art, elle devient toute rêveuse, quasi chancelante, méconnaissable, et oublie tous ces « tocs » étranges.

~ Témoignage de sa maman, comme vous pouvez le deviner.




Raconte-nous ta vie, maintenant !
« Chérie … ? »
Une voix tremblante. Des yeux embués, pleins de larmes. Elle avait prononcé ces mots sur un ton inquiet, faible, comme touché par la douleur. Je n’avais que six ans, j’avais vécu une vie parfaitement normale jusque là, sans problèmes particuliers, en France. Enfant unique née par erreur mais dont les parents étaient fiers, quoi que j’ai pus faire. Je ne me rappelle pas avoir fait quelque chose de mal en cette époque. Juste … Les erreurs que font n’importe quelle petite fille. Et pourtant, un drame m’a bel et bien touché ce jour-là. Ma mère venait de passer deux heures à pleurer sans interruptions, peut être plus, des larmes que je ne vis pas car trop occupée à jouer à la poupée, dans l’innocence fébrile de l’enfance. Or, en cette précise minute qui me parut des heures, elle m’annonça la nouvelle fatidique.
« Papa … Papa a eu un accident.
- Ah ! Il faut le voir à l’hôpital !
- Papa est parti … »

J’aurais voulu passer ce jour de ma vie sous silence, mais je m’en rappellerais jusqu’à ma mort. Cette douleur qui s’attaquait à mon estomac, qui remontait jusqu’en ma gorge pour finir par exploser derrière mes prunelles. Puis, des larmes. Beaucoup de larmes, mais pas seulement les miennes. Nous avions passé ce jour-ci, et même les suivants, à pleurer dans les bras l’une de l’autre comme si nous étions toutes deux aussi fragiles devant la perte de ce mari, de ce père, de cet homme remarquable dont l’existence avait toujours été saccadée par le travail mais aussi par la famille. Ce fut à cet instant que j’eus décidé de protéger les autres. Mais peu importe ce que je faisais, rien ne semblait pouvoir aboutir. Ma mère, je n’ai pas su la protéger du malheur. Même moi, je n’ai pas pu me mettre à l’abri des pleurs. Au final, cette obsession ne m’a jamais quittée. Très renfrognée, timide, silencieuse, je fis l’enseignement primaire banalement. Une fois arrivée au collège, à onze ans environ selon mes souvenirs, j’ai découvert les affinités que j’avais avec l’art. Cette passion qui m’animait devant le travail fini, peu importe la médiocrité, cette fierté qui m’habitait à chaque petit progrès que j’effectuais, je m’inspirais des plus grands et je travaillais chaque jour sur chaque aspect graphiquement artistique possible. « Vise la lune, au pire, tu toucheras une étoile », dit-on.

Animée par cette grandissante envie d’art, j’ai peu à peu décroché de l’école à proprement parler. Ayant été une très bonne élève à l’époque, c’est en cinquième que je passai d’un dix sept de moyenne à un quinze. Encouragée par ma mère à faire ce que je voulais, ce qui me plaisait réellement, j’entrepris de conserver ce niveau tout en me penchant encore plus sur le sujet du dessin et de la peinture. A quatorze ans, je parvins à gagner un concours organisé dans un patelin non loin de chez moi, puis tout est allé très vite.
J’eus vent d’une amie dont la sœur était friande de musique qu’il existait un pensionnat au Japon où l’enseignement de l’art était la seule préoccupation du corps enseignant et des élèves. Décidée à y aller, rien que pour jeter un œil à cet établissement hors du commun, j’appris par correspondance avec la dite sœur la langue du pays. Je lui en dois aujourd’hui encore beaucoup ! Deux ans plus tard, avec le soutient constant de ma mère, je pris l’avion en direction du Japon. Bien entendu, je ne m’étais pas encore inscrite à ce pensionnat, mais un studio non loin de la structure éducative m’y attendait. Je travaillais dans un magasin d’art, puis en tant que photographe occasionnelle pendant encore un an jusqu’à je sois dans mon élément. Un an plus tard, je me présentai à l’inscription. J’eus très vite entendu parler des « Elites », le terme me faisant rêver, j’entrepris de me donner à fond. Pas seulement pour en faire partie, mais parce que, à la fin, l’art est la seule chose qui nous fait vraiment sentir vivant.



Eh, toi derrière ton écran, présente toi !
Tu nous donnes ton petit nom ? Mathilde ~
C'est quoi ta date d'anniversaire ?Le 17 janvier 1998, parce que l'hiver, c'est cool /PAN/
Tu te débrouille comment en RP : Je sais pas vraiment. Je me trouve toujours nulle, mais les gens disent que c'est pas si terrible que je le pense.
Tu seras là souvent ? 5,5/7, sauf quand j'ai des problèmes de santé ou que les cours se font chargés. J'essaie de passer tous les jours, et je RP au plus tard une fois par semaine.
On t'a pas encore demandé, mais pourquoi t'es là ? Comment tu as trouvé ce forum ? TopSites ~


Dernière édition par Nérée E. Raimundus le Dim 11 Mar - 15:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Ouvrir

MessageSujet: Re: Nérée Elisabeth, parce qu'on peut pas faire simple ... Dim 11 Mar - 15:08

Alors, tout d'abord, bienvenue, et ensuite, ton avatar, il est magnifique U.U . Pour continuer, par ce que je suis d'humeur, j'aodre ta fiche, c'est vachement bien écrit. Et pour finir, j'adorerais faire un RP avec toi !
Revenir en haut Aller en bas

Ouvrir
Messages : 152
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 19
Localisation : Dans ton dos :3

MessageSujet: Re: Nérée Elisabeth, parce qu'on peut pas faire simple ... Dim 11 Mar - 15:23

    Oh, eh beh *o* Merci beaucoup pour tout, c'est avec un énorme plaisir que je ferais aussi un RP avec toi ^w^ Et j'aime aussi ton avatar =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Ouvrir

MessageSujet: Re: Nérée Elisabeth, parce qu'on peut pas faire simple ... Dim 11 Mar - 15:31

Merci =3 !
Revenir en haut Aller en bas

Ouvrir
Sur l'avatar : Gokudera Hayato (Reborn!)
Double compte : June Collins (Admin)
Messages : 172
Date d'inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: Nérée Elisabeth, parce qu'on peut pas faire simple ... Dim 11 Mar - 17:49

Et bien Nérée... Bienvenue !

Rien à redire sur ta fiche, elle est parfaite !
Tu sera chambre 3 (avec Ubel ;D) !
Maintenant que tu es validée, tu peux créer ta fiche de personnage, commencer à RP, faire plein de jeux avec nous et bien sur profiter de toutes les possibilités qui te sont proposée ; club, groupe, ... Et n'oublie pas de voter pour nous sur les top-sites ;)

<3 J'adore ton avatar !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Messages : 152
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 19
Localisation : Dans ton dos :3

MessageSujet: Re: Nérée Elisabeth, parce qu'on peut pas faire simple ... Lun 12 Mar - 17:06

    Merci pour tout Shinji ^w^
    J'aime aussi beaucoup ton avatar ^^ Et promis, je n'oublierais pas d'aller voter :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : Monaco dans Axis Power Hetalia. ♥
Double compte : J'en ai pas. D:
Messages : 16
Date d'inscription : 17/02/2012
Localisation : I SEE YOU.

MessageSujet: Re: Nérée Elisabeth, parce qu'on peut pas faire simple ... Lun 12 Mar - 17:25

Bienvenue à toi ♥
J'aime ton avatar, je connais le dessinateur, mais j'ai pas le nom en tête, s'il me reviens je te le dirait >8D
J'espère moi aussi que nous pourrions rp ensemble un jour, ta fiche est superbe ! o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Messages : 152
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 19
Localisation : Dans ton dos :3

MessageSujet: Re: Nérée Elisabeth, parce qu'on peut pas faire simple ... Lun 12 Mar - 17:47

    Merci, s'il te revient, je dirais pas non x3
    Et je doute pas qu'on fera un RP ensemble bientôt o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Ouvrir

MessageSujet: Re: Nérée Elisabeth, parce qu'on peut pas faire simple ...

Revenir en haut Aller en bas

Nérée Elisabeth, parce qu'on peut pas faire simple ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Parce qu'on peut devenir des handicapés quand on veut
» Même en hiver, il peut faire chaud. [Pv.Trystan]
» Changement de tapisseries
» Sadaka D.Lantern [Terminer]
» ERA ( on peut pas faire sans eux ><)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Shuwan :: Administration :: Inscriptions :: Fiches Validées-