AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


L'art est fait pour troubler
 
L'équipe du forum souhaite s'excuser pour l’inactivité du forum et voudrait prévenir qu'il ne sont pas entrain de faire la sieste mais de vous préparer un nouveau terrain de jeu ! On vous aimes <3

Partagez|

La vielle cabane (RP Nérée )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Ouvrir
Sur l'avatar : K-on Azusa
Double compte : non
Messages : 18
Date d'inscription : 22/07/2012
Age : 20
Localisation : se balade avec son carnet de musique

MessageSujet: La vielle cabane (RP Nérée ) Jeu 2 Aoû - 11:59

Je me promenais dans les couloirs quand tout a coup je me pris les pieds dans ma robe, étant maladroite j'avais prévu de l'argent pour m'acheter des vêtements " au cas où "'Mais cette fois si pas besoin de dépenses inutile une tenue dans mon armoire fera l'affaire .Je remontais donc à ma chambre m'habilla aussi vite que l'éclair et au moment où je voulais remettre mes chaussures assises sur mon lit un ballon attira dans la chambre " Quelle idiot tir en l'air et en direction des dortoirs?!"de ma fenêtre je pouvais voir le coupable, un garçon surement plus âgé que moi aux cheveux noirs au reflet violet "Plutot mignon l'idiot ..." renvois moi la balle s'il te plaît ! et désolé pour ta chambre "je lui renvoyai le ballon en m'attardant sur les petits details de sa tenue, il était vraiment beau.Quand je détournais enfin mon regard du garçon une sorte de cabane entouré de feuilles et de plante en tous genres étais comme apparu derrière le grand arbre du fonds " C'est quoi ça ? " J'enfilai ma deuxième chaussure prit ma guitare et fonça dehors..

Une fois dans le couloir pour une raison inconnue je me mis à courir le plus vite possible comme si moi un petit morceau de métal était attirée par un amant gigantesque . Je bousculai des pensionnaires en m'excusant toujours le plus brièvement possible et recommençai ma course, un garçon passa devant moi sans que je le visse et je me pris tete la première dans son torse "Ai ..." Je levais la tete pour m'excuser quand je reconnais le garçon de tout à l'heure, le garçon au ballon ."Je suis désolé, vraiment désolé !
- Pas grave, j'ai l'habitude .Moi aussi je suis désolé pour le ballon tout à l'heure ."Quand il eut fini sa phrase je me remis à courir sans fair trop attention à lui ."Quelque chose ma prit le bras ... ça fait mal! " Encore lui ..."
Ou tu cours comme ça .
- Dehors .
- Pourquoi ?
- Pourquoi t'a les cheveux violet ?"
Le temps qu'il me lâche pour y réfléchir je repartis assez vite pour qu'il ne puisse pas me rattraper . Enfin dehors , de là je peux voir la fenêtre de me chambre ça doit pas être trop loin ...merde le revoila encore lui et il vient vers moi .Je me remise encore à courir pour me cacher redire les arbres ." À et bien te voila cabane je te cherchai ,... des toilettes désaffectées c'est trop cool ! Je me demande si je peux jouer ici ?" sans trop réfléchir je m'avançais vers le fond en allument mon téléphone pour avoir un peu de lumière et m'assit par terre..
En ouvrant l'étui à guitare j'entendis encore ce garçon, je vais l'appeler X, x entra dans les toilettes regarda autour et repartit. "Ouf... "ma guitare sorti j'entamais des morceaux de guitare fait par Mio même la talentueuse Seiko Mori ... bon Ok fait par moi-même au lieu de faire mes devoirs- mais ça rend mieux quand je le fais à ce moment-là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Messages : 152
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 19
Localisation : Dans ton dos :3

MessageSujet: Re: La vielle cabane (RP Nérée ) Jeu 2 Aoû - 18:34

    Une journée catastrophe .... encore une pour une fille comme moi. Au final, il ne se passe pas un jour sans que je fasse une ânerie. Que ce soit une chute dans les escaliers, un oubli très bête ou encore quand je rentre dans quelqu'un parce que je ne regarde pas où je mets les pieds. Oui, j'étais très tête en l'air, maladroite et pas super dégourdie, et puis comme j'étais timide, ça me rendait la vie impossible. Que voulez-vous, on ne se refait pas ! Ou du moins ... pas totalement. Il y a des tas de gens qui arrivent à changer leurs habitudes, leur manière de parler, de s'habiller, de bouger. "Ce sont ceux qui n'ont aucune personnalité" affirmait ma mère. Oui mais n'est-ce pas mieux de ne pas avoir de personnalité et de pouvoir changer comme on le souhaite, plutôt que d'être d'une nature effacée, timide, renfrognée ? Pourtant, il arrivait qu'on m'apprécie parce que je n'étais pas "chiante", de toutes façons, j'étais incapable de contredire quelqu'un. Même si j'y arrivais, j'avais toujours trop peur pour argumenter et appuyer mes idées ! Mais ça, c'est une autre histoire parce qu'aujourd'hui, ça ne coupait pas, j'avais deux mains gauches.

    Ce matin, dès le réveil déjà, j'étais tombée de mon lit. Et pour un jour de week end, tomber du lit à huit heures, ce n'était pas des plus agréable. Mais je n'allais pas m'endormir, non, alors j'avais entreprit de me préparer et de parcourir un peu le pensionnat. Je n'étais pas arrivée depuis très longtemps, je n'avais pas eu le temps de tout découvrir encore, alors une petite excursion dans les méandres des couloirs ne me feraient pas de mal. Ce jour-ci était des plus radieux : un soleil brûlant, un ciel azur et immaculé de nuages, une légère brise qui rafraîchissait. J'avais donc opté pour une tenue de circonstance, légère et pratique.

    Seulement voilà, second ennui de la journée, dès que j'étais sortie de la chambre - en faisant un effort de discrétion des plus remarquables pour ne pas réveiller mes camarades de chambre qui dormaient - j'étais tombée nez à nez avec le sol fraîchement lavé par les dames de ménage. C'était donc avec une notable délicatesse que j'avais glissé sans y faire attention et me retrouvai les fesses sur le ravissant parterre, visiblement éberluée. J'avais pris mon appareil photo avec moi - j'adorais prendre des photos, cela faisait plus ou moins partie du travail d'un artiste - et je vérifiai donc de suite qu'il n'ait rien. Ouf, il était indemne. En même temps, la chute n'avait été ni brutale ni très haute. Je me relevai donc et ôtai mes chaussures pour déambuler dans les couloirs plutôt déserts afin de ne pas laisser de traces derrière moi. Les femmes de ménages m'appréciaient pour cela, je pense pouvoir l'affirmer.

    Par la suite, rien ne m'était arrivé de gênant ou presque. Le seul soucis avait été vers le milieu de journée, où j'avais bien entendu mangé, mais sans manquer par la suite en me promenant dans le petit parc de me tordre lamentablement la cheville. Bon, ce n'était pas la mort, mais la gêne que ça provoquait quand je marchais m'agaçait. Je décidai donc de trouver un endroit à l'ombre où je pouvais me poser deux minutes. A travers les arbres je vis un cabanon un peu délabré.

    "Parfais ! dis-je à moi-même."

    Je me dirigeai vers la maisonnette lorsque j'entendis quelques accords d'une guitare. Attisée par la curiosité et comme de toutes façons j'allais m'y reposer, je pressai le pas. C'est alors que je tombai sur des toilettes dont l'état laissait à désirer. Des toilettes désaffectées ? Surprenant, mais l'état de la structure semblait le laisser deviner. Je m'approchai alors de là où la musique m'emmenait et vit dans le noir, à peine éclairée par la lumière de son téléphone, une jeune fille appliquée dans son art. J'adorais voir ça : quelqu'un qui se donne à fond pour sa passion est toujours splendide. Sur un coup de tête, j'eus envie de la prendre en photo, mais ne le fis pas par respect et par timidité. J'étais assez près maintenant, mais, non sûre qu'elle m'ait vue, je m'éclaircis discrètement la voix.

    "Hum .. Euh ... B-bonjour ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : K-on Azusa
Double compte : non
Messages : 18
Date d'inscription : 22/07/2012
Age : 20
Localisation : se balade avec son carnet de musique

MessageSujet: Re: La vielle cabane (RP Nérée ) Jeu 2 Aoû - 23:08

Je jouais encore et encore le même morceau, le même . Une sonnerie un peu gnangnan venait jusqu'à mes oreilles " K !"
"-Coucou Sen tu va bien .
- Oui et toi ?
- Bien mais tu ne m'avais pas dit que tu viendrais ce dimanche?? J'ai eu beau me lever tôt ce matin aucune nouvelle .
- Je suis désolé je viendrais mercredi, t'inquiète je n'ai pas cours donc mes profs ne diront rien .
-Ton morceau avance .
- Oui, tu veux l'entendre .
-Ok ."

Le temps de raccrocher de m' entraîner encore 5 minutes je le rappellais "Écoute bien je le ferais plusieurs fois et tu me diras ce que tu en pense ." Je me remis à jouer encore et encore de la plus belle façon qu'il soit, avec amour .Mais là des bruits de pas et ensuite une petite voix

" Hum ... Euh ... B-bonjour ..."

Je me retournais vers l'auteur et lui fait un signe de la main " chut ..." Le temps de finir je repris mon téléphone, "
Alors ?
-Vraiment bien je peux te l'emprunter ?
- Oui, je dois te laisser une jolie fille est entrée .Je t'aime Kenji ... Grand frère ?
-Bip-bip "

Il a raccroché .

"Bonjour à toi aussi je suis désolé de t'avoir dit chut mais j'étais occupé mon nom et Seiko mais tu peux m'appeler Sen et toi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Messages : 152
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 19
Localisation : Dans ton dos :3

MessageSujet: Re: La vielle cabane (RP Nérée ) Ven 3 Aoû - 11:12

    Elle me fit un "chut" de la main, scellant brièvement ses lèvres de son index. Je perdis dès lors toute confiance en moi, m'empourprai et me rangeai dans ma timidité. Dans les toilettes, il faisait agréablement frais, le soleil ne parvenait pas à saigner à blanc l'obscurité omniprésente des lieux et donc ne nous réchauffait pas, tout comme le vent qui s'engouffrait par les portes béantes apportait des courants d'airs des plus appréciables. Oui vraiment, cette place était de circonstance avec cette chaleur. La jeune fille parla au téléphone, je ne sais avec qui, une fois son morceau achevé.

    "Alors ? ... Oui, je dois te laisser une jolie fille est entrée. Je t'aime Kenji ... Grand frère ?"

    Jolie fille ? Moi ? Et c'était elle qui disait ça ? Elle était tout simplement adorable, elle ! Je rougis davantage et me permis de la détailler. Dans ce noir, on ne percevait presque pas ses cheveux, ils semblaient une masse immatérielle et sombre se mouvant selon la volonté du vent lui-même. Je pouvais deviner qu'ils étaient attachés en deux couettes opposées sur son crâne rond et bien proportionné, mais je ne parvenais à distinguer ne serais-ce qu'une esquisse de reflet. Ils étaient noirs comme du charbon, et ce n'étaient pas les seuls. Ses yeux, tranchant sur sa peau laiteuse, étaient deux billes plutôt grandes qui envahissaient son faciès d'enfant. Elle devait avoir le même âge que moi, sinon moins. Elle faisait jeune en tous cas, et à ne pas en douter, elle devait faire des adeptes.

    "Bonjour à toi aussi désolée de t'avoir dit chut mais j'étais occupée, reprit-elle. Mon nom est Seiko mais tu peux m'appeler Sen, et toi ?"

    Sa voix était mélodieuse, quoique précipitée, elle parlait d'un même flot qui ne changeait pas trop d'intonation. C'était comme si elle installait une distance "amicale" entre nous. C'était délicat, j'hésitai un instant.

    "E-excuse-moi, je n'avais pas vu que tu étais au téléphone ... Je ... Je voulais pas te déranger ... Euhm ... Je m'appelle Nérée."

    J'affichai un menu sourire. Entre gêne et angoisse, j'étais tout de même heureuse de la rencontrer. Depuis mon arrivée ici, je ne m'étais pas beaucoup fait de connaissance. A part mes colocataires et Raito - qui m'avait grandement aidé - je ne parlais pas beaucoup avec les autres. Oui, il fallait que l'on vienne vers moi, présentement c'était un peu particulier, puisque je me dirigeais vers l'endroit que la dénommée Seiko y soit ou non. J'avais fait office de politesse, voilà tout, mais engager la discussion ... c'était incroyablement difficile. Je n'avais pas le contact facile, oh non !

    Je sentis soudain ma cheville s'engourdir, brisant mes pensées. Je me mis dos au mur et me laissai glisser doucement avant de m'assoir au sol aux côtés de la demoiselle. Machinalement, je posai ma main sur l'articulation encore fourmillante. Je n'étais pas douillette, mais c'était une sensation assez désagréable pour que je la sente. Je repliai mes genoux sur ma poitrine et lui adressa un sourire timide.

    "Tu ... Tu joues bien, lui fis-je une petite voix."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : K-on Azusa
Double compte : non
Messages : 18
Date d'inscription : 22/07/2012
Age : 20
Localisation : se balade avec son carnet de musique

MessageSujet: Re: La vielle cabane (RP Nérée ) Dim 5 Aoû - 19:19

Elle était vraiment jolie avec ces cheveux longs et brune, dans le noir je ne voyais pas trop la couleur de sa robe, mais elle lui allait bien . Elle était rentrée au même moment où j'aller finir mon morceau ça tombais bien .
À la fin de ma phrase elle avait rougi mais elle avait l'air gênée .Je la regardais du coin de l'oeil et avoyai qu'elle me fixait .

"E-excuse-moi, je n'avais pas vu que tu étais au téléphone ... Je ... Je voulais pas te déranger ... Euhm ... Je m'appelle Nérée."

Elle affichait un petit sourire à peine distinguable .Entre gene et angoisse, ça me faisait sourire .Mais en un petit soupir elle s'adossa au mur comme si elle soufrait énormément une fois assise à côté de moi elle ramenait ses genoux sur sa poitrine et s'accrochant à sa cheville :

"-Tu... Tu joues bien ."

Ma musique lui plaisait, j'étais heureuse mais elle avait l'air gênée encore une fois, elle était très jolie mais s'accrochait de plus en plus fort à sa cheville .Une grande timidité cachée par une grande beauté .Elle était âgée, en tout cas plus que moi, 17 18 ans 19 maxis .

" Nérée, tu a mal à la cheville ?."

Sans trop lui laissai le temps de répondre je posais ma guitare me mit en face d'elle et lui prit mla chevillé, avec K aussi maladroit que mal chanceux il revenait souvent avec des petites foulures . Une fois il avait une balle dans l'épaule ... K tu es un gros débile .

"Tu tais foulé la cheville rien de grave c'est tout petit évite juste de beaucoup marcher, il faut que tu te reposes..je suis désolée pour toi tu doit avoir mal ."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Messages : 152
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 19
Localisation : Dans ton dos :3

MessageSujet: Re: La vielle cabane (RP Nérée ) Lun 6 Aoû - 12:32

    "Nérée, tu as mal à la cheville ? me demanda la demoiselle."

    Je voulus lui répondre que ça allait et qu'elle ne devait pas s'inquiéter. Je détestais quand les gens se préoccupaient de moi, étaient gentils et prévenants à mon égard. Je ne voulais pas qu'on me remarque, je voulais rester inaperçue, effacée, être un élément du décor. Je ne voulais pas attirer l'attention sur moi, somme toute, parce que je m'estimais être une fille dépourvue d'intérêt, maladroite, idiote. Je n'avais pas besoin de me ridiculiser davantage en demandant de l'aide. Mais là, je n'avais pas de prise sur les choses, je n'eus pas même le temps de lui répondre qu'elle reprit :

    "Tu t'es foulée la cheville, rien de grave c'est tout petit. Evite juste de beaucoup marcher, il faut que tu te reposes ... Je suis désolée pour toi tu dois avoir mal."

    Je lui souris tendrement en hochant négativement la tête avant de lui répondre - maintenant qu'elle m'en laissait le temps.

    "M-merci. Mais ça ne fait pas très mal tu sais. C'est juste un peu gênant ..."

    Je lui souris à nouveau en baissant les yeux. Elle avait l'air d'avoir l'habitude de diagnostiquer les foulures et autres coups et blessures. Peut être dans son entourage ? Je repensai à la discussion que j'avais malgré moi entendu. Je m'en sentis mal. Même si je n'avais pas fait exprès de la surprendre, écouter ce qu'elle disait n'était pas bien. Mais pourtant, je ne pouvais m'empêcher de me demander à qui elle s'adressait, la question me brûlait les lèvres, mais j'étais bien trop timide pour la lui poser. Pour me changer les idées, je posai un oeil sur la guitare.

    "Je connais quelqu'un d'autre qui joue de la guitare ... C'est bizarre, maintenant que j'y repense, je ne l'ai jamais entendu ... ajoutai-je dans mes songes."

    Mes pensées se dirigèrent vers mon actuel seul vrai ami, Raito, puis je repris la conversation un peu confuse.

    "A-ah ! Je ... je veux pas t'embêter ... Tu ... Tu viens souvent ici ?"

    Je lui adressai un air neutre mais souriant en attendant sa réponse. Peut être qu'elle découvrait à peine cet endroit tout comme moi ? Si c'était le cas, ma question aurait été bien aussi idiote que moi. M'enfin, je ne pouvais pas deviner n'est-ce pas ? Je n'avais pas une perspicacité de détective et j'étais très malchanceuse, donc j'étais à peu près sûre de me tromper. Mais soit, ce sont des choses qui m'arrivaient couramment, j'avais l'habitude.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : K-on Azusa
Double compte : non
Messages : 18
Date d'inscription : 22/07/2012
Age : 20
Localisation : se balade avec son carnet de musique

MessageSujet: Re: La vielle cabane (RP Nérée ) Lun 6 Aoû - 14:30

" M-merci .Mais ça ne fait pas très mal tu sais c'est juste un peu gênant ..."
Elle me souriait, elle avait un beau sourire plein de tendresse comme celui de grande soeur et de maman...elle me manquait toutes les deux .
Pourquoi Nérée baisse encore les yeux un sourire triste aux lèvres ... je la trouve triste comme personne, elle a l'air d'une personne qui veut l'affection d'autres mais sans vraiment le savoir .Quel dommage .
Elle ça posait des questions, ça se voyait à ses yeux .Je pensais que si elle me posait des questions à propos de mon passé sûr comment j'avais a pris à soigner je devrais mentir c'est bête je n'aime pas ça .Je n'ai jamais aimé, depuis que K s'embrouille pour des histoires légales ( pas le plus souvent ) il revient souvent avec des blessures.

"Je connais quelqu'un d'autre qui joue de la guitare .... C'est bizarre, maintenant que j'y repense, je ne l'ai jamais entendu jouer ... "
Un autre joueur, une fille ou un garçon ... peu être son petit copain, trop mignon .J'affichais un grand et large sourire sur mon visage tout en fermant les yeux pour les imaginer tous les deux, à quoi peut-il bien ressembler ?
"Aah ! Je ... je veux pas t'embêter ... Tu ... Tu viens souvent ici .

- Non c'est la première fois je l'ai vue depuis ma fenêtre, je vais t'expliquer, je savais que si je commençais à parler je ne vais pas m'arrêter, mais pas grave .Je suis sorti ce matin pour aller visiter le pensionnat je suis nouvelle, je suis sorti de ma chambre mais étant maladroite je me suis prise les pieds dans ma robe elle sait déchirait c'est dommage c'était la robe de ma soeur ... je marquais une pause et repris .Ensuite je suis remonté dans ma chambre pour aller me changer, je me suis assise sur mon lit pour remettre des chaussures et je me suis prise un ballon sur la tête venant de la fenêtre .Un idiot avait lancé un ballon en hauteur et vers les vestiaires, je suis allé à la fenêtre pour lui rebalancer sur la tete mais une fois a le fen entre justes un groupe de garçons qui regardaient dans ma direction .Un le plus mignon de tous me demandait la balle, je lui ai renvoyé simplement .Je suis resté assise et j'ai regardé les arbres et là une sorte de cabane,je me suis senti attiré, donc j'ai pris ma guitare et mon téléphone et j'ai couru je faillis est tomber une fois dans l'escalier et le temps de me rendre compte de ce qui venait d'arriver je me suis prise quelqu'un j'ai tout de suite pesait la tête et me suis excusé et devine qui ! Le garçon au ballon, il m'a posé beaucoup de questions j'ai réussi à m'arracher à ses bras et à courir le plus vite possible dehors, sur le terrain il est encore venu vers moi et j'ai recommencé a sourire mais dans les arbres et j'ai vu la cabane j'ai envoyé un message à K, K c'est mon grand frère, je lui ai dit ma trouvaille et il m'a dit que je ais oublier de venir le voir, je suis un peu tête en l'air je lui ai proposé d'écouter mon morceau de guitare il m'a dit ok vers la fin du morceau tu es entrée, il m'a demandé s'il pouvait l'utiliser pour son groupe, en gros faller comprendre, je peux l'utiliser pour emmener des filles dans mon lit . Je lui ai dit oui comme d'habitude et il a raccroché . En fait je quoi que je n'ai pas vraiment répondu à ta question ^^' non c'est la première fois .Et toi ? Au fait ton ami na jamais joué pour toi moi je peux le faire sa me ferait vraiment plaisir Lapin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Messages : 152
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 19
Localisation : Dans ton dos :3

MessageSujet: Re: La vielle cabane (RP Nérée ) Sam 11 Aoû - 14:07

Spoiler:
 

    Seiko afficha un large sourire lorsqu'elle m'entendit soupirer. En fait, j'avais parlé sans trop le vouloir, comme souvent. J'avais tendance à penser à haute voix, ça me rassurait, d'une part parce que j'avais l'impression de parler à quelqu'un, et d'une autre pour mieux réussir à capter mes sentiments. Je ne me connaissais pas bien, à l'inverse de beaucoup de gens. A cause de cette manie de toujours dire tout ce que je pense, certaines personnes pensent que je suis folle, mais heureusement ma toute petite voix s'entendait rarement ... à l'instar de Seiko qui semblait ne pas pouvoir s'arrêter de parler !

    "Non c'est la première fois, me fit-elle, je l'ai vue depuis ma fenêtre. Je vais t'expliquer : je suis sortie ce matin pour aller visiter le pensionnat, je suis nouvelle. Je suis sortie de ma chambre, mais étant maladroite, je me suis pris les pieds dans la robe et elle s'est déchirée. C'est dommage, c'était la robe de ma soeur ..."

    Une courte pause, le temps d'acquiescer de la tête.

    "Ensuite je suis remontée dans ma chambre pour me changer, je me suis assise sur mon lit pour remettre mes chaussures et je me suis pris un ballon sur la tête venant de la fenêtre. Un idiot avait lancé un ballon en hauteur et vers les vestiaires ! Je suis allée à la fenêtre pour le lui relancer sur la tête mais une fois arrivée à ladite fenêtre, il y avait juste un groupe de garçons qui regardaient dans ma direction. L'un d'eux, le plus mignon de tous, demandait la balle que je lui ai renvoyé simplement. Je suis restée assise et j'ai regardé les arbres, là j'ai vu une sorte de cabane, je me suis sentie attirée donc j'ai pris ma guitare et mon téléphone et j'ai courus. J'ai faillis tomber dans l'escalier et le temps de me rendre compte de ce qui venait d'arriver je me suis pris quelqu'un. J'ai tout de suite baissé la tête et et me suis excusée et, devine qui c'était ! Le garçon au ballon. Il m'a posé beaucoup de questions, j'ai réussis à m'arracher à ses bras et j'ai courus le plus vite possible dehors. Sur le terrain il est encore venu vers moi et j'ai recommencé à courir mais vers les arbres, et j'ai vu la cabane. J'ai envoyé un message à K. K c'est mon grand frère. Je lui ai annoncé ma trouvaille et il m'a dit que j'avais oublié de venir le voir. Je suis un peu tête en l'air ! Je lui ai proposé d'écouter mon morceau de guitare, il m'a dit "ok", vers la fin du morceau du es entrée et il m'a demandé s'il pouvait l'utiliser pour son groupe. En gros fallait comprendre "je peux l'utiliser pour emmener des filles dans mon lit ?". Je lui ai dis "oui" comme d'habitude et il a raccroché. En fait je crois que j'ai pas vraiment répondu à ta question (une petite gêne se lit sur son visage), non, c'est la première fois. Et toi ? Au fait ton ami n'a jamais joué pour toi mais moi je peux le faire, ça me fait vraiment plaisir !"

    Un sourire enjoué, deux secondes de blanc, le temps pour moi d'analyser toutes les infos qu'elle venait de me donner et de sélectionner celles qui étaient vraiment importantes. Transformant ma mine concentrée en un radieux sourire, je lui répondis :

    "C'est aussi la première fois que je viens ici. A-ah, j'apprécierais que tu me joues un petit quelque chose, seulement ... Je-je ne veux pas te déranger ..."

    En y repensant, je n'avais jamais entendu Raito jouer, et il ne m'avait jamais vu dessiner. C'était un peu normal, il fallait l'avouer, car nos disciplines respectives différaient et donc nous n'avions pas matière à trop nous étaler. Pourtant Seiko, aussi bavarde qu'elle semblait l'être, avait visiblement la parlotte facile, et du moment qu'elle parlait elle ne se souciait pas tant de ce qu'elle disait, donc en parler était plus aisé avec elle - elle avait moins cette légère distance invariablement présente entre des amis du sexe opposé. J'osais ainsi lui demander une petite musique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : K-on Azusa
Double compte : non
Messages : 18
Date d'inscription : 22/07/2012
Age : 20
Localisation : se balade avec son carnet de musique

MessageSujet: Re: La vielle cabane (RP Nérée ) Ven 2 Nov - 14:54

Je lui avais raconté toute me vie un peu spéciale en oubliant volontairement quelques détails compromettants, elle m'avait écouté un air un peu perdu affiché sur le visage mais elle m'avait écouté c'est rare .

Quand j'avais enfin fini de parler, il y eut un silence pesant et elle se mit à me sourire, comme si elle avait traité toutes les informations importantes, en gros pas grand-chose .Je me retenais de rire .

"C'est aussi la première fois que je viens ici. A-ah, j'apprécierais que tu me joues un petit quelque chose, seulement ... Je-je ne veux pas te déranger ..."

Je voulais vraiment lui jouer un morceau mais ne savais pas trop quoi, une chanson connue ou un petit truc insignifiant créé durant mes moments dévasions . J'optais pour une reprise de Wonderwall, une chanson d'oasis une de mes préférées..

"D'accord pour une chanson mais après je voudrais ...que tu me montre quelque chose que toi tu sais faire , ta spécialité !

http://www.youtube.com/watch?v=DXjrbhr2mIU&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Ouvrir

MessageSujet: Re: La vielle cabane (RP Nérée )

Revenir en haut Aller en bas

La vielle cabane (RP Nérée )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une cabane bien chauffée...
» Une vielle fête à Sonak
» Et un entretien pour la cabane dans le vieux chêne, un.
» La Vielle à Roue
» La Cabane Hurlante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Shuwan :: Rez de Chaussée :: Les toilettes désaffectées-