AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


L'art est fait pour troubler
 
L'équipe du forum souhaite s'excuser pour l’inactivité du forum et voudrait prévenir qu'il ne sont pas entrain de faire la sieste mais de vous préparer un nouveau terrain de jeu ! On vous aimes <3

Partagez|

La Coloc'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Ouvrir
Sur l'avatar : K-on Azusa
Double compte : non
Messages : 18
Date d'inscription : 22/07/2012
Age : 21
Localisation : se balade avec son carnet de musique

MessageSujet: La Coloc' Mer 25 Juil - 0:36

Ce matin Seiko s'était levée tot , elle avait pris comme à son habitude une courte douche avant de s'habiller d'un T-shirt violet ,d'une courte jupe noir et de petite bottine de la même couleur .Elle était allée prendre son petit déjeuner avec K et était remonté dans sa chambre pour préparer ses valises .Son grand frère lui avait proposé de l'emener en voiture mais celle-ci refusa tout net , donc c'est en train qu'elle irait à son nouveau pensionnat .

Elle partit à 8 heures avec pour simple intention d'arriver en retard .Elle embrassa son frère pour la dernière fois de l'année et partit en lui adressant son plus beau sourire .K lui dit simplement "Prend soin de toi et revient moi vite!!"

Quand elle fut enfin dans le train tout se passa vite sans trop de problèmes .Elle fit la rencontre de quelles que jeunes filles qui lui parlèrent tout le trajet ...

Arrivé enfin dans le pensionnat le hall était vide , évidemment à 9 heures ils étaient tous en cours .Elle sortit une feuille de son sac à dos regarda le numéro de sa chambre et l’étage , quand elle eut tout enregistré elle remit la feuille dans son sac , prit sa valise d'une main et son étui à guitare de l'autre .Elle fila comme l’éclaire .Une fois devant sa chambre elle prit sa clef entra et prit un des deux lits non occupés .Elle posa sa valise sur son lit et ouvrit un tiroir pour intention d'y ranger ses affaires .Quand elle eut terminé elle s'allongeait sur le lit en se disant que si elle s'endormait la sonnerie de 10 heures la réveillera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : Yui Hirasawa (K-ON!)
Messages : 8
Date d'inscription : 23/07/2012

MessageSujet: Re: La Coloc' Mer 25 Juil - 10:55

    Aujourd'hui, tu te réveilles plus tôt que les autres jours afin de dire adieu à ton personnel. Exceptionnellement, ton père était présent de la demeure familiale pour t’amener lui même dans ta nouvelle école. En te réveillant, tu prends tes derniers objets que tu n'avais pas encore mis dans ton sac : ta peluche de Pikachu et ton réveil décoré de pleins d'Hello Kity tous habillés de façon différente. Tu te diriges dans ta salle de bain personnel, prend une douche d'une bonne dizaine de minute. Tu t'habilles d'un jean azur et d'un T-Shirt blanc qui a pour motif une fraise. Sortant de ta chambre, tes cheveux décoiffé et encore mouillé tu descends pour dire en revoir aux personnes qui c'étaient occupé de toi.

    Les adultes qui t'avaient élevé se retiennent de pleurer, mais toi tu ne fais aucun effort. De l'eau chaude coule sur ton visage. Ton père, l'in-sentimental que tu n'as jamais connu, te demande de te dépêcher, sûrement car il compte te déposer vite fait pour retourner à sa vrai vie, son travail. Ta nourrice te porte ta valise et la met dans le coffre de la grand voiture de ton père. Ton précepteur, arrive en courant, tu as oublié ta guitare dans ta chambre. Il est essoufflé, et l'a pose dans le coffre en faisant attention. Tu avais séché tes larmes, tu posais un pied dans la voiture noire. A peine rentré, tu te remets à pleurer. Qui t'aideras dans la lutte contre les extraterrestres si ton personnel n'est plus avec toi ? Le voyage jusqu'à ta nouvel école sera long, très long. Tu continue de pleurer même lorsque tu perds de vue ta maison. Puis tu t'endors...

    Ton père te réveille lorsque la voiture est arrêté devant un grand bâtiment. Tu sorts, ouvre le coffre afin de prendre ta valise, ton père, ô gentillesse, te porte ta guitare. Tous deux, vous vous dirigez au bâtiment administratif afin de remplir les derniers papiers. Après qu'on t'es donné ta chambre, tu vas dans le bâtiment adéquat, monte à l'étage et cherche ta chambre. Tu t'attends à ce que ton bourreau parte, mais il n'en n'est rien. Tu entres dans ta chambre, la numéro huit, suivit de ton père. Et tu aperçoit cette fille. Un peu près ta taille, cheveux noir, vêtu d'un T-shirt violet et d'une jupe noir. Cette fille, allongé sur un des lits, ta colocataire.

    « Bon, je pense que c'est bon, tu peux partir.

    -J'ai encore du temps, tu sais ? Je préfère rester t'aider à t'installer, et puis, qui est cette fille ?

    -Mais je n'en ai aucune idée moi ! Sûrement ma colocataire !

    -Ah ? Tu as une colocataire ?

    -Ouais j'en ai une ! T'as pas lu les papiers ou quoi ?! T'es vraiment nul !

    -Ne me parle pas ainsi !

    -J'fais c'que je veux wesh ! Puis, tu m'as toujours dis que si j'aimais pas une personne je pouvais faire ce que je voulais!»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : K-on Azusa
Double compte : non
Messages : 18
Date d'inscription : 22/07/2012
Age : 21
Localisation : se balade avec son carnet de musique

MessageSujet: Re: La Coloc' Mer 25 Juil - 12:20

Des voix me tirèrent de mon sommeil , c'ètait la voix d'une jeune fille d'environ mon age au visage enfantin ,et d'un homme plus agé que nous deux reuni .A vrai dire c'etait une seul de leurs phrase qui m'avait comme giflée et reveillé :"J'fais c'que je veux wesh !Puis t um'a toujour dis que si j'aimais pas une personne je pouvais faire ce que je voulais !"

Quelle manque de politesse !La jeune fille portait un jean bleu -vert ....non azur oui c'est ça la couleur et un T-shirt blanc ornée d'une fraise gigantesque en bas a gauche .Jevien de comprendre il fon quoi dans ma chambre !!!!On m'avait dit que j'allais avoir une colocataire mais pas en plein milieu de journée , ou alors elle avait eu la meme idée que moi .Je pri l'inisiative de bouger pris mon téléphone envoya un message a K"
-J'ai deux personne dans ma chambre je fait quoi ??

-Moi aussi tu ma manqué je t'avait dit de m'apeler une fois les cours terminé !" A oui les cours ...je les avait totalement oublié

"Oui , je suis désolé j'ai oublié , mais bon je fais quoi pour les scuateur ??

-Va les voir et dit leur bonjour deja ..Bye .

-Bye K je t'aime ."

Bon dans ce cas je me levé m’approcha d'eu et leur dit bonjour avec mon plus beau sourire .
Ils me regardèrent bizarrement .

"Monsieur je suis désolé mais les adulte sauf professeur(e)s non pas le droit de venir dans les chambres des pensionnaire ."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : Yui Hirasawa (K-ON!)
Messages : 8
Date d'inscription : 23/07/2012

MessageSujet: Re: La Coloc' Mer 25 Juil - 15:02

    Ha ! Outrage ! Ô désespérance, Ô insignifiance … Qu'on l'enferme, qu'on l'agresse, qu'on lui vol toute son orgueil. Jamais, jamais il n'aurait du comprendre que cette horrible demeure était si maladroitement habité, que cette personne allongé n'était que le commencement. Il aurait dû filer avant que les messages commencent, mais non … Son envie de se rendre détestable était trop présente.

    Bras croisés tu tapote du pied, montrant ton mécontentement à l'égard de cette être si majestueux qui n'accepte pas que tu sois la petite fille gâté que tu as toujours été. Levant les bras en l'air, tu soupires, vraiment cette chose ne peut-être ton géniteur. Bataille de regard au rendez-vous, tu ne te laisse pas perturber par ses beaux yeux azur pareillement à ton jean.

    Ha, Espérance déloyale, quand prendra tu enfin tes ennemis par arme égale ? Si tu savais … Ô diable si tu savais … Tes entrailles seraient peut-être perfide, peut-être même tu sentirais-tu souillé, toi, d'avoir amener cette personne ici … Qu'on te stop ! Qu'on t’arrête ! Qu'on te pendent ! Qu'on te brûle ! Jamais cette histoire ne devrait recommencer, mais par le diable, par ces sentiments si infectes qu'ils en deviennent délirants, ne pense-tu pas avoir commis une si grosse erreur en envoyant cet homme face à ces deux filles ? N'as-tu pas oublié … 

    « Monsieur, je suis désolé mais les adultes sauf professeur(e)s non pas le droit de venir dans les chambres des pensionnaires . »

    Maguri Asashi plein de stupeur hurla tel un Justin Bieber. Vraiment, Maguri Asashi était vraiment une sorte de tapette. Comment pouvait-il être maître d'un monde avec un cri si délicat.

    « Escusez-moi mademoiselle, mais les parents sont tout de même autorisé à aider leur enfant à ranger leurs affaires ! »

    Holy Shit. Des mots, des paroles. Ô diable l’espérance d'un Nippone ou d'un autre, l’espoir ne fait pas vivre, il ne nous donne pas de pain quant-on a faim, pas de chaleur quant-on a froid, pas d'ami quant-on est seul:Ô diable ! Que ce dernier l'emporte, le dévore, le détruise, qu'il laisse le monde se ternir et se mourir d'une façon putride et instable, elles s'en fichaient. Elle pourrait crier, hurler, se mortifier devant tant de peur et d'horreur, le bonheur prenant la fuite, ne cherchant pas ses restes. Qu'on pendent ce dernier, qu'on le brûle comme on le fit avec Jeanne d'Arc, car ce que vous allez lire ne s'est jamais passé. Oui, vous, devant votre écran de passé entrain de rire de toute ces absurdités morbides, vous vous rendrez bien compte que tout ce que vos yeux abasourdies lisent ne se passera pas chez vous … Ni demain, ni un autre jour. Qui s'en fiche ? Peut-être lui, peut-être elle, et pourquoi pas celle-là ? … Et puis pourquoi pas toi.

    « Sors ! C'est vrai ! Même les parents peuvent pas venir dans les chambres ! Allez oust ! Tu as du travaille et puis ici tu sers à rien, comme partout mais bon. »

    Tu t'attends à la gifle du siècle de Maguri Asashi bien sûr. Quel trou du cul celui-là, il portait bien son nom. Dommage que tu n'as pas celui de ta mère... Bref, tu lui lances des éclairs, des tornades, des vents, des grêlons et si tu avait pus, des chamois. Vraiment, il était trop bête. Pauvre bête. Un escargot digne de celui de Bob l'éponge voyons ! Et il partit, laissant comme seul souvenir la guitare de ta mère. Alors, tu te retournes vers la fille de ton âge, sûrement, tu souris :

    « Merci ! J'ai cru qu'il allait jamais partir ! En fait je suis Tino Skye Asashi, mais tu peux m’appeler Sky, et toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : K-on Azusa
Double compte : non
Messages : 18
Date d'inscription : 22/07/2012
Age : 21
Localisation : se balade avec son carnet de musique

MessageSujet: Re: La Coloc' Mer 25 Juil - 17:12

Je m'empêchais de sourire en entendent sa réponse « Escusez-moi mademoiselle, mais les parents sont tout de même autorisé à aider leur enfant à ranger leurs affaires ! »il avait l'air d°être très mécontent , ça m'amusais encore plus . Je le regardais de haut en bas de sorte qu'il me voie et détourné le regard amusée .

"Sors ! C'est vrai ! Même les parents peuvent pas venir dans les chambres ! Allez oust ! Tu as du travaille et puis ici tu sers à rien, comme partout mais bon. "
Cette simple phrase me fit beaucoup souffrir , sa fille lui lançant des éclairs avec ses beaux yeux .A son propre père , peu être qu 'il est mauvais , je lui poserai la question une fois que l'on aura fait connaissance .
Elle se retourna vers moi et me dit :
"[color=blueMerci ! J'ai cru qu'il allait jamais partir ! En fait je suis Tino Skye Asashi, mais tu peux m°appeler Sky, et toi?[/color]" elle avait un très beau sourire , un sourire sincère , je pense que j'ai du la regarder sourire au moins une bonne minute avant que ça ne commence a ma lacer .

"Moi c'est Seiko Mori ,mais tu peut m'appeler Sen ." Je lui souriait également jusqu'à m'ennuyer et retourner jusqu'à mon lit que je trouvé déjà si chaleureux .

"Je suis désolé je suis fatigué le train ma vraiment épuisé si tu veut de l'aide demande moi je serais sûrement plus pratique que ton père ." Je sortit alors des barres céréale et lui en tendis une .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : Yui Hirasawa (K-ON!)
Messages : 8
Date d'inscription : 23/07/2012

MessageSujet: Re: La Coloc' Mer 25 Juil - 18:54

    « Ohputainsarace, une Sen sauvage qui me donne un gâteau ! »

    On aime tous Tino, tous. La plupart du temps, c'est pour sa sympathique débilité profonde, d'autre fois, c'est parce qu'on peut pas se fâcher face à des répliques comme celles-là. Et puis quand on aime pas Tino, on se fait frapper par elle même, mais a part ça, elle est gentille, hein. Non, c'est faux, Tino n'a jamais lancé une canette pleine de boisson gazeuse secouée sur un chat. C'est faux, elle ne l'a jamais fais. C'est faux. C'est faux, c'est faux, alors fait pas chier et regarde le gâteau trou du cul. Mais Tino … Tu vas me faire pleurer. UN GÂTEAU QUOI ! Tu crois que c'est bon ? Non, seul les poneys sont bons dans nos assiettes avec des frites et du ketchup. 

    Reprenons voulez-vous ? Vous ne voulez pas ? Tant pis, je reprends quand même, j'ai pas que ça à faire d'attendre par x et y que vous acceptiez de connaître la suite et que de toute façon vous avez pas votre mot à dire car JE suis la narratrice et que JE fais ce que je veux et que si JE le désires JE peux écrire dix lignes sur des sourcils. Ô, tiens, et si je le faisais ? … Ne rigolez pas derrière vos écrans, ou je le fais. Non, sérieusement, je vais le faire. … Okay, je le fais. Des sourcils parfait, vraiment, rien à dire. D'une beauté imbattable et d'une couleur brune hors du commun s'alliant parfaitement aux yeux marron allant avec, un visage et une expression si angélique que l'on a parfois l'impression de voir un mochi à la place de son possesseur. On s'en moque, on en rit, mais rien ne contredit la vérité : ces sourcils sont à la mode. Les sourcils à la mode du cupigland sont inimitable depuis des années et des années, même l'Amérique a failli approuvait avant que ce dernier ne traite la nation de grosse. Des sourcils androgéniques d'une grosseur incontestable ressemblant plus à des poils qu'à autre chose mais tout le monde s'en fiche car qui diable dira « Haha, sourcil androgénique ! » au possesseur de ces œuvres d'arts. { Vous avez vu que je le fais en plus } Ô, mais quelle est la nature de ces choses qui servent de sourcil ? En réalité, ils sont bien fait mais si épais … Une forêt pas noir, voilà ce que c'est. Peut-être qu'ils cachent un lourd secret … Tel que du pop-corn volaient au cinéma et cachait dans ce gazon brun. Ou peut-être bien pire … DES SOURCILS JETABLES !

    « Sen, tu veux être mon amie ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : K-on Azusa
Double compte : non
Messages : 18
Date d'inscription : 22/07/2012
Age : 21
Localisation : se balade avec son carnet de musique

MessageSujet: Re: La Coloc' Mer 25 Juil - 19:26

Je regardai Tino , elle regardai la barre .Elle avait l'air plongé dans ses pensés .Cette vision me fit sourire je penchai en avant pris sa main , mit la barre a l'interieur et me recoucha sur mon lit .
"Sourcils ...."je crois qu'elle avait bien dit sourcils ....drôle de colocataire.

Je commençai a sortir ma guitare de son étui la posa sur mes genoux et commença a jouer une bonne dizaine de minute .

"Sen, tu veut être mon amie ?"

Cette jolie phrase me fit sortir de mon doux moment de musique .Je ne savais pas trop quoi répondre , les amis sont parfois dangereux .

"...Oui pourquoi pas mais avant il vaut mieux apprendre a se connaitre tu ne penses pas ?" je ne lui laissait pas le temps de répondre que je me levai ouvrir la fenêtre regarder un peu les oiseaux et retourner sur mon lit pour jouer .Mais cette fois si je chantai en même temps .

Mon téléphone se mit a vibrer " K !!!" je l'ouvrit plus vite que jamais et lisait le message envoyé .

" Fait toi au moins des amis pour que tu ne reste pas toute seul toute l'année ça serai vraiment dommage que tu soit détesté ..'' Salaud ça je le sais je te signale mais je sais pas comment faire . Je lui répondit d'un simple "Ok"

Je regardé Tina en attendant sa réponse , j'ai dut l'énerver a l'ignorer comme ça , j'en suis vraiment navré ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : Yui Hirasawa (K-ON!)
Messages : 8
Date d'inscription : 23/07/2012

MessageSujet: Re: La Coloc' Jeu 26 Juil - 15:24

    « Oui pourquoi pas mais avant il vaut mieux apprendre a se connaître tu ne penses pas ? »

    Ô chère partenaire, pourquoi es-tu donc si méchante ? Faire autant de mal en seulement seize mots à cette gamine dont j'écris les moindres faits et geste. N'es-ce-donc pas la une parole de tyran ? Et ce sourire digne d'un éléphant bleu à dix-sept heure quatorze et huit second ? Qu'es-ce-donc ? Pourquoi ouvrir cette fenêtre ? Dois-je y chercher un quelconque message psychologique ?

    Les pigeons, oui, c'est oiseau du genre Columba ces oiseaux de la famille des Columbidae, vivant à l'origine dans les milieux terrestres mais s'étant répandus, pour certaines espèces, en plaine et dans les villes, et se nourrissant principalement de graines, mais avec un régime très élargi autour des lieux où les déchets alimentaires leur sont disponibles, ce qui les fait parfois qualifier d'éboueurs urbains. Pesant en moyenne de 500 à 800 g, ces oiseaux appartiennent à plusieurs espèces. On les trouve dans tous les continents. Le pigeon vit entre 5 et 10 ans et (en général) forme des couples stables. Le mâle et la femelle partagent toutes les tâches, y compris celle de nourrir les pigeonneaux avec le lait de jabot qu'ils produisent à l'aide d'une glande de leur jabot.

    Le Pigeon domestique (Columba livia domestica) est élevé pour sa chair, mais aussi pour la colombophilie et la colombiculture. C'est aussi un oiseau commensal des centres villes où l'on est obligé de limiter sa reproduction... Ces oiseaux sont-ils donc si moche pour que tu retourne t’asseoir sur ton lit pour te mettre à chantonner ? Et elle, et Tino, tu ne l'a connais plus ? Tu l'as déjà oublié ?

    Alors que ton téléphone, lui qui vient à peine de sonner, tu te permets de sauter dessus tel un léopard bondirait sur sa proie. Tu as un sms Sen, c'est ça ? Cool, tu as un ami, je suis contente pour toi, maintenant parle un peu avec Tino ! Oui, je ne suis que la misérable narratrice, derrière son écran qui écoute la même musique en boucle depuis environ sept heure trente-six, mais OUI, je me permet de te donner des ordres ! Alors, quand tu regarde Tino, attendant une réponse, j'ai l’irrésistible envie de t'envoyer bouler...

    « Non, je ne penses pas. »

    Oui, oui, ça c'est Tino et pas Tina, c'est Tino qui ne pense pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : K-on Azusa
Double compte : non
Messages : 18
Date d'inscription : 22/07/2012
Age : 21
Localisation : se balade avec son carnet de musique

MessageSujet: Re: La Coloc' Jeu 26 Juil - 15:59

Je pense que je l'ai blessé j'en suis vraiment navré cette jeune fille à l'air si enfantin tout à l'heure a pris un regard adulte, presque cruelle .Je pense que je devrais m'excuser avant que ça na dégénère entre nous deux .
"Je suis désolé si je t'ai fait de la peine " c'est ça que j'aurais voulu lui dire mais à la place j'ai pris un ensemble, un T-shirt rouge et un short noir . Je m'avance alors vers la salle de bain . Je ferme la porte, prend une douche rapide et me change .

Une fois la porte déverrouillée je m'attendais à ce qu'elle me saute à la gorge ou alors qu'elle soit partie, mais rien de tout ça .Je choisissais la manière la plus simple je crois de me faire pardonner à celle de lui expliquer .
"-J'ai perdu mes Parents à Dix ans et si je t'ai dit-on devrait apprendre à se connaitre c'est pour savoir si tu avais une raison valable de détester ton père, car ce que tu lui as dit tout à l'heure m'a fait beaucoup souffrir tu sais .Et depuis je ne suis pas très sociable "
Juste le fait de dire que mes parent sont mort me fait pleurer ... je suis vraiment ridicule .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Ouvrir

MessageSujet: Re: La Coloc'

Revenir en haut Aller en bas

La Coloc'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [EVENT] C'est toi mon coloc ?
» « Soirée entre coloc's » ♣ Jaelyn, Mattei & Candice
» Fiesta à la coloc ! [ouvert à tous ]
» (m) Daniel Sharman - best friend/bro'/coloc & ambigüe (PRIS)
» (m) on est ami, on va être coloc et c'est tout ... ou pas - Lien amoureux (complexe)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Shuwan :: Deuxième étage :: Aile Sud :: Chambre 8-