AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


L'art est fait pour troubler
 
L'équipe du forum souhaite s'excuser pour l’inactivité du forum et voudrait prévenir qu'il ne sont pas entrain de faire la sieste mais de vous préparer un nouveau terrain de jeu ! On vous aimes <3

Partagez|

Tiré d'un rêve interminable... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Ouvrir
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2012

MessageSujet: Tiré d'un rêve interminable... [Libre] Mar 12 Juin - 18:35

Je cours à perdre haleine, je cours et cours encore, sans pouvoir m'arrêter.
Je ne sais pas après quoi je cours mais je sais que je DOIS l'attraper, et j'ai l'impression que si je m'arrête je ne pourrais plus repartir. C'est comme si mon corps pesais une tonne et était léger à la fois, et j'ai à la fois l'impression de courir depuis des jours et de n'avoir pas commencé.
Tout ça n'est qu'un piège dont je n'arrive pas à m'extraire...


Je me réveille en sursaut et trempé de sueur; quelqu'un frappe à la porte.
Un bref coup d’œil au réveil m'indique qu'il est 7:00 du matin, et je me demande qui peut bien venir me déranger à cette heure, alors que je viens à peine d'arriver ici.
*Si c'est Hyllah, je la tue !* je pense, tout en sachant qu'au fond je lui en serais reconnaissant : ce rêve commençait sérieusement à m'angoisser. Ce n'est pas la première fois que je le fais, en plus.
Hyllah, c'est la première personne à qui j'ai parlé en arrivant ici. Si j'ai pensé à elle, c'est sûrement car c'est aussi la seule avec qui j'ai réellement papoté (bien que c'eût été de mauvaise grâce, au début). Je ne vois personne d'autre venir me déranger à cette heure.
A moins que... un compagnon de chambre peut-être ? Ou un prof, pour m'avertir des horaires ou m'expliquer deux ou trois chose ?

Je réalise qu'il ne me sert à rien de m'interroger plus longtemps et je saute de mon lit, enfile un peignoir - j'ai juste eu le temps de sortir mes habits hier soir avant de me pieuter, mort de fatigue -, et je me dirige vers ce (cette ?) dégénéré qui frappe encore, impatient.
Je vais sûrement avoir l'air ridicule habillé de la sorte mais tant pis, j'ouvre la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tiré d'un rêve interminable... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Shuwan :: Deuxième étage :: Aile Sud :: Chambre 7-