AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


L'art est fait pour troubler
 
L'équipe du forum souhaite s'excuser pour l’inactivité du forum et voudrait prévenir qu'il ne sont pas entrain de faire la sieste mais de vous préparer un nouveau terrain de jeu ! On vous aimes <3

Partagez|

Mission en cours, les premiers pas !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Ouvrir
Sur l'avatar : Gumi Vocaloid
Double compte : Pas pour l'instant KRKRKR
Messages : 20
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Mission en cours, les premiers pas ! Mar 29 Mai - 18:42

Enfin le grand jour était arrivé, l'événement tant attendu était entrain de se produire, le destin continuait son chemin tel Hyllah l'avait tracé, dessiné, pensé... rêvé. Après avoir quitté ses deux progéniteurs qui lui sont si chers, la charmante jeune femme à présent avançait gaiment et fièrement vers son avenir probablement richissime en nouvelles connaissances de toutes sortes ! Comme des nouvelles techniques d'expressions artistiques, des nouveaux matériaux, des lieux, des paysages, et puis, pourquoi pas... de nouveaux visages ? Des êtres ayant la même passion qu'elle, mais différentes manières et différentes raisons d'exercer la magnificence qu'est l'Art. Peut-être simplement une passion ? Un manque ? Des désirs ? Des rêves ? Des promesses ? L'artiste en elle était pressée de découvrir toutes ces personnes et leurs rêveries. Et puis de toute façon si les personnes de cette école n'étaient pas si agréables et sociables qu'elle le pensait, ce n'était pas le plus important. La raison pour laquelle elle se trouvait ici est sa promesse mais aussi le fruit de sa passion qui évolua au file du temps, dans les mélancoliques pensées qu'elle dédiait à sa chère grand-ma.

LE PREMIER PAS ! Son pied se posa doucement sur le sol sublime qui se trouvait là, elle fut tellement émerveillée et apaisée de se trouver dans l'endroit désiré que tout lui paraissait éblouissant. À ses yeux, le planché rayonnait de propreté à tel point que la jeunette en perdait un peu son sérieux.

*Uuuuhh, qu'est-ce que j'aimerais tâter de ce sol rutilant ! PHUMPF*

Elle leva la tête brusquement, ce qui provoqua un mouvement de cheveux verts éblouissants dû aux reflets du soleil et libérant un doux parfum féminin et apaisant. Elle quitta son esprit enfantin capricieux dans le but de revenir sur Terre et de trouvait quelque chose lui indiquant ce qu'elle devait faire à présent. Ce qu'elle souhaitait plus que tout était de faire une visite de ce mirifique établissement et de découvrir les moindres recoins magiques que pouvait cacher un lieu si fantasmagorique. Rien que la pièce dans laquelle elle se situait, le hall bien sûr, était beau et simple dans son genre mais tout de même très accueillant, elle posa sa valise dans un endroit où personne ne risquait ni de la prendre, ni de se la prendre, dans le sens, trébucher bêtement dessus et se faire mal. Elle s'approcha de ce qui lui semblait être un comptoir et attendit patiemment qu'un signe de vie se fasse sentir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2012

MessageSujet: Re: Mission en cours, les premiers pas ! Dim 10 Juin - 16:53

[HS : Coucou, me voilà ! :hap:]

J'avance dans le couloir, un peu hagard, c'est mon premier jour ici et tout est si vaste que j'en ai le tournis. Je n'en laisse pourtant rien paraître et tente de garder un visage impénétrable, même si je me doute bien que ma curiosité doit transparaître sur mes traits. J'espère que ma peur, elle, n'est pas visible. Car depuis ce matin j'ai des papillons dans le ventre, et je me rends compte que c'est peut être la première fois que j'attends quelque chose de la vie. Cet endroit est un nouveau départ pour moi. Une façon d'oublier tout ce qui s'est passé avant, et de pouvoir enfin me consacré pleinement à la seule chose qui me tienne réellement à cœur : la comédie.
Je ne peux pourtant pas m'immerger immédiatement dans ma passion, car je ne connais rien ici, je ne sais même pas où se situe ma chambre et les différentes salles. Alors je tâche de visiter les lieux du mieux que je peux. Je regarde partout où mes yeux peuvent s'égarer, tâchant de faire marcher mon excellente mémoire visuelle, et j'ai un peu l'impression d'être un enfant dans un magasin de jouets. Je suis égaré, mais je refuse de demander mon chemin. Je préfère encore passer la journée à me perdre dans les corridors. Les gens me regardent passer, se retournant sur mon passages. Ils doivent bien savoir que je suis nouveau, un garçon au cheveux mauves habillé en samurai ça ne s'oublie pas. Je sens bien qu'ils hésitent à m'accoster mais qu'ils n'osent pas.


Au loin, j'aperçois une sorte de comptoir. C'est un espèce de bar ouvert, qui se trouve au milieu du hall. J'imagine que, par la chaleur qu'il fait, ils ont trouvé de bon goût de ravitailler les élèves assoiffés qui prennent une pause entre deux cours.
Je réalise que j'ai moi même très soif, j'ai marché pendant plusieurs heures au milieu du cloître sans boire une seul goutte d'eau par cette chaleur.
Je m'assoit alors et lance au barman :

"Un coca s'il te plait. Avec des glaçons. Beaucoup de glaçons."

Ma commande ne tarde pas à arrivé et je me retourne sur ma chaise, dos au comptoir. Je me rends compte qu'une fille est debout à quelque mètres; elle semble encore plus perdu que moi. Mais elle paraît émerveillée aussi, et je comprends que ce doit être son premier jour, à elle aussi.



[HS : Mirifique... Tu viens de m'apprendre un mot. Thanks !
Sinon j'espère que c'est bien ce que tu entendais par "comptoir" x) !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : Gumi Vocaloid
Double compte : Pas pour l'instant KRKRKR
Messages : 20
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: Mission en cours, les premiers pas ! Dim 10 Juin - 17:50

[ HS : MDRR non, pas du tout, absolument pas, jamais j'aurai imaginé voir un comptoir dans un hall de lycée quoi ! XD, épique, mais c'est pas grave, j'ai un moyen sympathiquement rigolo d'enchaîner du coup *Rah, c'est ça que j'adore dans les RP*, quant au mot Mirifique, j'le connaissais pas non plus mais comme je hais la répétition de mot, j'l'ai découvert en cherchant des synonymes, en plus il est trop beau *_* ]

Bah ça alors, tandis qu'Hyllah s'approchait vers le fameux comptoir où elle avait purement et simplement l'attention d'y poser son séant après en avoir pris pleins les yeux histoire de se remettre de ses émotions, l'intention dans la salle semblait être portée sur quelque chose d'inhabituel, et assez imposant, curieuse de savoir ce qu'était cette forte attraction Hyllah regarda dans la même direction que tous et n'eut pas de mal à apercevoir la grande créature masculine, sublime, charmante, mystérieuse avec une algue violette géante sur le haut du crâne. DES CHEVEUX VIOLETS ?! La jeune demoiselle ne pouvait qu'être surprise face à une teinture si inhabituelle, de plus, la personne sous cette étrange chevelure ne semblait pas être extraverti mais au contraire extrêmement sérieux, voir presque effrayant, le type de personne qui te refroidi jusqu'aux orteils en un regard. D'ailleurs, ces gros vilains yeux effrayants étaient rivés tout deux sur la nouvelle arrivante, celle-ci qui faisait mine de rien.

Le grand bonhomme s'était assis au comptoir, sur une chaise, et commanda un coca. Il commanda un coca. Un coca. Dans une école, dans le hall d'un pensionnat, il commanda un coca. Ses grands yeux s'ouvrir encore plus grand qu'au naturel, comme une jeune chouette qui voyait apparaître devant elle son premier repas depuis des lustres, un ver se dandinant de gaieté. C'était dingue, dans cet établissement il y avait un bar à l'entrée, mais ce qui était encore plus dingue et plus qu'anormal, c'est que ce monsieur avait commandé quelque chose alors qu'Hyllah, NON. Elle posa brusquement sa valise au sol et se téléporta en un rien de temps en claquant ses mains sur le comptoir :

- EUH, et pour moi un...un... UN COCA, MON P'TIT GARS !

Une fois la commande faite, elle se positionna telle une championne des jeux olympiques qui venait de battre un adversaire à plat de couture, et jeta un oeil plus attentif au grand homme qui était assis paisiblement non loin d'elle. Il semblait fort grand et relativement bien bâti bien qu'un peu trop mince, malgré ça, une sensation surnaturelle titillait Hyllah au plus profond d'elle, un ressenti insolite et plus ou moins inexplicable. Mais après tout, il ne faut jamais se fier aux apparences, peut-être qu'au fond ce grand maquabé Lancée dans son excentricité, un long sourire morbide se dessina sur son visage, une sale impression de psychopathie en ressortait :

- C'est pratique, j'ai fais exprès de commander la même chose que toi, comme ça, quand le p'tit gars il arrivera, j'pourrais t'piquer l'tien ! Y'aura pas d'preuve, héhé héhéh éhé... hé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2012

MessageSujet: Re: Mission en cours, les premiers pas ! Dim 10 Juin - 18:25

[HS : *se sent très con* xDD
Mais bon, comme tu dis, c'est drôle :') !
Sinon moi aussi je fais ça, ça fait découvrir des mots souvent bien plus joli, je kiff !]

La demoiselle au look excentrique et au visage aussi expressif qu'un livre ouvert semble s’apercevoir de ma présence. La surprise se lit si bien sur son visage que je ne peux m'empêcher de sourire : on croirait que les yeux vont lui sortir de la tête. Je n'ai pas besoin de l'observer d'avantage pour comprendre qu'elle est du genre extravertie, et qu'à l'inverse de moi elle est démonstrative et exubérante. Je suis à la fois irrité et admiratif devant ce genre de personne. N'ont-ils aucune gêne à se livrer tel qu'ils sont, sans jamais se cacher. Ne craignent-ils donc pas de montrer du même coup leur faiblesses ?
Pourtant, impossible de rester stoïque devant elle. Elle se rue sur le comptoir comme si elle n'avait pas vu de désaltérants depuis des lustres, et commande... exactement la même chose que moi.
Pourquoi ? Je ne tarde pas à le savoir.
Elle vient de s’asseoir, dans une pose triomphante (faut-il un tel déchaînement de sentiments pour commander un coca ?), et me lance d'une voix forte avec un grand sourire morbide et un air de psychopathe :

"C'est pratique, j'ai fais exprès de commander la même chose que toi, comme ça, quand le p'tit gars il arrivera, j'pourrais t'piquer l'tien ! Y'aura pas d'preuve, héhé héhéh éhé... hé. "

Tout seul, je suis déjà repérable. On dit de moi que je suis entouré d'une aura de mystère, presque mystique en fait, et que mon style se remarque à plusieurs mètre.
Mais avec cette fille à coté de moi, je crois que c'est maintenant toute l'école qui a les yeux rivés sur nous. Ça m'agace, me titille. Ça m'amuse fortement.
Je me rend compte que je ne lui ai pas encore répondu, me contentant de la fixer. Je vrille alors mes yeux bleu-glace vers elle et souris, un peu dédaigneusement. Je lève mon verre à hauteur de mes lèvres, et le vide d'une traite.
Je regrette aussi tôt mon geste : j'ai l'impression qu'un amas de fourmis me descend dans la gorge. J'ai mal au ventre aussi, et une forte envie de d'évacuer tout le gaz que je viens d'ingérer d'un coup, mais je fais en sorte de ne rien laisser transparaître.
Pour achever mon adversaire, je lui lance un regard de défi, et continue à sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : Gumi Vocaloid
Double compte : Pas pour l'instant KRKRKR
Messages : 20
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: Mission en cours, les premiers pas ! Dim 10 Juin - 19:07

Le moment du vol fatidique était enfin arrivé, le sourire d'Hyllah était plus grand que jamais, mais finalement rien ne se fit, les sodas sont arrivés en même temps. Le plaisir sadique que la jeune blagueuse aurait pu se procurer sera pour une prochaine fois. Elle se mis face au comptoir, empoigna son verre, et regarda autour d'elle. Le mouvement était stable, un peu trop stable... presque figée. Apparemment la scène avait intrigué pas mal de personne dans la salle. Ces élèves n'avaient-ils donc jamais assisté à ce genre de situation ? Serait-ce tout nouveau pour eux ? C'était donc un grand honneur pour eux de se rincer l'oeil sur la magnificence de la jeune demoiselle... bien qu'il n'y avait pas que sur elle que les yeux bloqués. Il semblerait que l'inconnu à ses côtés attisé lui aussi beaucoup la curiosité de leur entourage. D'un geste brusque elle se leva et visa dans le genre DISCOSTYLE toute l'assemblé :

- AOUWH, les gens, DO YOU WANT MY PICTURE ?! Vos yeux, dans vos poches ! Soyez discret quand vous mattez les gens quand même ! Non maaaaais, oh ! Vous voulez vous battre, c'est ça ? C'EST CA HEIN ? Bah pas moi !

Elle se rassit et entendit des rires derrières elle, gentils ou non, peut importe, la foule s'était enfin dissipée derrière eux et toutes ces personnes avaient repris leur activité actuelle, quant à Hyllah, elle reprit la sienne. Un espèce de gros "glou, glou, glou" assez fort provenait du jeune homme, elle pencha la tête et constata que celui-ci avait fait un cul sec, et de ses yeux perçants, bleus, flippant et tout méchant et de son large sourire démoniaque, il semblait narguer Hyllah.

*Il me lance un défit ou je rêve?*

Les yeux d'Hyllah se mis en amande forcé, un regard de bonhomme ! Elle n'allait pas se laisser marcher dessus de la sorte, la seconde scène était lancée. Elle se leva, pris son verre et fit un cul sec magnifique en soulevant brusquement la tête, laissant la pub de l'oréal animer sa douce et lumineuse chevelure féminine, parfumée naturellement, puis posa brutalement le verre et lâcha le plus repoussant des rejets gazeux (if you know what I mean). Une fois sa comédie terminée, elle reposa son postérieur sur le tabouret :

- Trêve de sottise mon grand, enchantée je m'appelle Hyllah, 18 ans libre comme l'air ! Je peux te paraître un poil exubérante mais ce n'est qu'une apparence, je ne détaillerais pas, j'aime titiller la curiosité des gens, hihi, et toi ? Enchantée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2012

MessageSujet: Re: Mission en cours, les premiers pas ! Dim 10 Juin - 19:49

Les regards, au fur et à mesure du temps, ne se sont fait que plus insistants. On croirait que cette fille et moi somme la nouvelle attraction du moment, une sorte de spectacle, et je ne peux m'empêcher de penser au théâtre, que je vais bientôt re découvrir sous toutes ses formes.
Elle se lève de sa chaise brusquement, se tourne vers la nuée d'élève qui nous regarde, et leur cri :
"AOUWH, les gens, DO YOU WANT MY PICTURE ?! Vos yeux, dans vos poches ! Soyez discret quand vous mattez les gens quand même ! Non maaaaais, oh ! Vous voulez vous battre, c'est ça ? C'EST CA HEIN ? Bah pas moi ! "

Elle n'aime pas qu'on l'observe ? Elle doit pourtant avoir l'habitude... Et encore, ici les gens semblent plutôt ouverts. Comment réagiraient-ils à son comportement dans des endroits plus stricts ?
Ici, ils se sont contentés de rire, parfois moqueurs, ou bien juste amusés. Elle se rassoit, et a juste eu le temps de me voir finir mon verre, bu d'une traite. Elle comprend.
Elle plisse ses grands yeux, comme si elle avait reçu le message, comme si elle relevait le défi. A son tour, elle boit son verre cul sec. Tsss... Aucune originalité.
Ah... si. Au contraire de moi elle se laisse allez jusqu'à roter de la manière la plus inélégante qui soit.
Bizarrement, je l'apprécie, cette franchise à toute épreuve.

"Trêve de sottise mon grand, enchantée je m'appelle Hyllah, 18 ans libre comme l'air ! Je peux te paraître un poil exubérante mais ce n'est qu'une apparence, je ne détaillerais pas, j'aime titiller la curiosité des gens, hihi, et toi ? Enchantée. "

Ah, on passe aux présentations ? Je réalise que durant tout le temps qu'à duré notre confrontation, je n'ai pas décoché un mot, pas une syllabe.
Mes traits s'adoucissent un peu, mais mes prunelles la défie toujours. Je la regarde dans les yeux, essayant de la faire plié sous le poids de mon regard. Et je finis par répondre à sa présentation.

"Haku. Moi c'est Haku. Je te dirais bien que je suis enchanté, mais tu me répondrais que mon apparence démontre le contraire.

Je souris, presque chaleureusement. Presque.

- Titiller la curiosité hein ? Je pense que c'est réussis ! Surtout pour... une nouvelle, n'est-ce pas ?"

Je ne lui laisse pas le temps de répondre et rappelle le Barman.

"Deux coca s'il te plait. A moins que la demoiselle désire autre chose, maintenant qu'elle n'a plus d'intérêt à me voler ma boisson ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : Gumi Vocaloid
Double compte : Pas pour l'instant KRKRKR
Messages : 20
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: Mission en cours, les premiers pas ! Dim 10 Juin - 21:03

Toujours d'un lourd regard perçant, le jeune homme décrocha ses premiers mots, commençant sa phrase par son prénom. Il prétendait que s'il disait qu'il était enchanté, la petite demoiselle ne le croirait pas, ou du moins, ferait semblant. Il est vrai qu'avec ces deux M4 bleus clairs pointés sur elle depuis le début Hyllah pouvait douter de la sincérité des paroles accueillante du nouveau camarade. Mais c'était loin d'être le cas, jamais une personne qui a subit des insultes pour ce qu'elle est se permettrait de critiquer intérieurement quelqu'un sans être sûre de connaître suffisamment ce particulier en question. C'est pour cela, que, malgré le regard qui commençait à devenir pesant, elle ne baissa pas les yeux et ne montra aucun signe de peur ou autre, selon elle, peut-être qu'il avait tout simplement du mal à exprimer ce qu'il ressentait, ou bien tout simplement que ses pupilles étaient aussi impénétrable qu'un coffre fort et qu'il ne le contrôlait pas.

Sa manipulation sans le moindre signe de méchanceté, vis-à-vis de la curiosité, avait apparemment fonctionné à merveille. De plus, grâce à cela, et son plan machiavélique, Hyllah va pouvoir rester un peu moins seule et faire connaissance avec une toute nouvelle créature, sa première rencontre dans son nouveau monde, dans sa nouvelle vie. Qui plus est, le destin fut d'un généreux avec elle,
nonobstant le fait que le jeune homme rejeté une certaine froideur, celui-ci fit le second pas en proposant une deuxième tourné de soda.

- C'est carrément cool ça mon bonhomme ! Et en passant, tu as un très joli nom qui te va comme un gant, Haku. Hein ? Quoi ? MOI ? Vouloir voler ta boisson parce-que la mienne aurait mis plus de temps à arriver ? J'en serais incapable voyons, huhu ! Allez, fais péter le coca, j'aime bien ça, moi, le coca, tout le monde aime le coca ! C'est cocacool le coca.

Elle s'assit et vis les deux verres arriver en même temps pour la seconde fois. Cette fois, n'ayant probablement plus l'envie de faire un défit, elle demanda une paille sur un ton de pirate bourré, en rajoutant qu'elle ne l'était pas. Elle sirota tranquillement son rafraîchissement et ne résista pas à l'envie de souffler dedans pour faire des bulles, l'une d'elle se propulsa sur le bout de son nez et la surprit. Elle l'essuya avec le bout du doigt et la lécha. Elle enchaîna :

- Mais alors, ça fait longtemps que tu es ici ? Tu es dans quel cours spécifique toi cher Haku ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2012

MessageSujet: Re: Mission en cours, les premiers pas ! Dim 10 Juin - 21:48

Elle ne se démonte pas, la "fillette". Je suis pas très agréable à côtoyer dans le moment présent, et pourtant elle reste là, elle se départie pas de sa bonne humeur. Je ne sais pas si je suis heureux de cette présence ou non, pas plus que je ne sais pourquoi j'ai redemander cette deuxième tournée de coca, qui prolongera l'instant que l'on passe ensemble. Je n'ai pas envie de coucher avec elle - bien qu'elle soit mignonne elle est trop enfantine, j'aurais l'impression de la "souillée" - et je ne suis pas dans un moment de sociabilité particulier. De plus, je ne recherche pas souvent la compagnie des filles par plaisir, elles ont tendance à m'ennuyer. Mais celle-ci est différente, et elle réveille en moi quelque chose de familier. C'est une petite sensation de chaleur qui s'allume dans mon cœur impénétrable, c'est peut être la bonne humeur de cette fille qui porte enfin ses fruits.

La deuxième tournée de coca arrive et elle à l'air contente, voir limite exaltée. C'est pourtant pas grand chose, j'essaye d'être toujours correcte avec les filles, je suis pas du genre à suivre un code de l'honneur particulier mais je leur consacre un minimum d'attentions.
Elle me complimente sur mon nom et me fait tout un foin sur ce pauvre coca, elle trouve que c'est "cocacool le coca" et je trouve son expression marrante, si bien qu'un petit sourire en coin se dessine sur mes lèvres.

Elle commande aussi une paille, en précisant qu'elle n'est pas bourré, et je me demande vaguement si elle ne devrait pas faire ça à chaque fois qu'elle parle car c'est un peu l'impression qu'elle donne continuellement.
Le serveur m'en rapporte une à moi aussi, bien que je ne lui ai rien demandé, et Hyllah et moi on commence à siroter nos cocas. Je la regarde en coin, pour constater qu'elle est en train de faire des bulles dans son soda. Je lève furtivement les yeux au ciel et me replace face à elle, car elle a abandonner sa nouvelle occupation pour me parler à nouveau.

"Mais alors, ça fait longtemps que tu es ici ? Tu es dans quel cours spécifique toi cher Haku ?

Je pose mon coca et tâche de répondre à ses questions.

- Oh oui, ça fait pas mal de temps. Approximativement 2h en fait, je suis arrivé ce matin. Et j'ai choisi le cursus Comédie. Toi, si j'en crois ton look et ta personnalité, tu dois avoir choisis Comédie également, ou Art Plastique. Mais je pencherais pour Art Plastique. J'ai touché juste ? "
Elle doit se dire que je ne suis pas foutu de renvoyer une question comme tout le monde, mais tant pis. Je suis du genre à vouloir cerner les gens avant qu'il s'ouvrent à moi d'eux même.
Mais elle, ce n'est pas difficile de deviner qu'elle a une âme d'artiste, quel que soit l'art qu'elle pratique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : Gumi Vocaloid
Double compte : Pas pour l'instant KRKRKR
Messages : 20
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: Mission en cours, les premiers pas ! Dim 10 Juin - 22:19

Elle s'amusait bien à faire des bulles dans son coca pourtant déjà bien gazé. Lorsqu'Haku répondit à sa question, il commença par une ironie qu'Hyllah goba sans réfléchir et elle se retira lorsqu'il ajouta les précisions "deux heures". Elle s'était sentie un peu nouille sur ce coup là, mais rien de bien grave évidemment. D'ailleurs, elle venait juste de remarquer que le serveur lui avait aussi ramener une paille... en fait, le mystère était résolut, cet espèce de pingouin cloîtré derrière son comptoir ramener toujours tout en double !

Ah, c'était un détail bien sûr. Selon les dires du jeune homme, Hyllah déduit qu'il était aussi nouveau qu'elle, pourtant il ne semblait pas être perdu, bien au contraire. Il était possible qu'il cachait bien son jeu, après tout, la suite de sa phrase comporté son cursus, celui de "comédie". C'était donc très fort probable qu'il cachait toujours bien son jeu, ce qui fit que la jeunette était un peu fière d'elle de ne pas avoir juger par les apparences, c'est pur foutaise d'agir tel un animal, de juger cruellement, sans chercher à connaître son interlocuteur.

Le plus important était que le jeune homme avait répondu, même plus, il lui avait renvoyé la question de façon plus original qu'autrui, ce n'en n'était pas une, tout en étant une. Il calculait certaine chose, les comportements et le look d'Hyllah le menait à dire que celle-ci était très probablement dans la classe de la comédie, mais bizarrement il penchait plus pour les arts plastiques. Qu'est-ce qui, précisément, lui faisait penser qu'une personne aussi énergique était capable de passer des heures et des heures devant une feuille blanche, voir même des jours devant une oeuvre inachevé, rester statique sans bouger, en pensant tout simplement à tout et rien. Une personne plus que rayonnante de joie de vivre qui serait capable de s'éteindre complètement afin de partir dans une tout autre dimension pour analyser d'autres univers à représenter dans son monde à elle, dans le but principal d'élargir les horizons des personnes étant incapables de le faire, ne comprenant parfois même en aucun cas ces représentations saugrenues et diversifiées.

Une chose était sûre, Hyllah était surprise de ce penchant mais ne le montra aucunement, elle garda son expression physique imbécile, heureuse, extravertie et rentre-dans-le-tas et continua de jouer sa petite comédie tant amusante. Elle titilla sa paille du bout de l'index et jeta un regard vicieux au garçon, un regard profond, perçant, presque déstabilisant et lança d'une voix joueuse et presque sensuelle :

- Selon toi ? Je te laisse te creuser les méninges, tu sembles être quelqu'un de très intelligent et réfléchis, j'aimerais apprécier ce raisonnement... Pourquoi devrais-je faire art plastique, ou pourquoi serais-je une comédienne, je t'écoute !

Son regard était profond, c'était presque le même qu'Haku, celui qu'il avait lancé lorsqu'il lui avait lancé un défit, mais celui d'Hyllah était plus brillant, plus sympathique, moins froid... un regard purement joueur, aucune méchanceté n'était détectable même si au détail près l'on pourrait s'y tromper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2012

MessageSujet: Re: Mission en cours, les premiers pas ! Dim 10 Juin - 23:00

[HS : Roh c'est beau tout ça, c'est magnifique, je te jure, je suis ému de recommencer à RP, ça me fait tout drôle *w*]

Elle me jette un regard étrange, un regard profond et perçant qui serait semblable au miens s'il n'y pétillait pas autant de malice, et sa voix est presque sensuelle lorsqu'elle me pose une nouvelle question :
"Selon toi ? Je te laisse te creuser les méninges, tu sembles être quelqu'un de très intelligent et réfléchis, j'aimerais apprécier ce raisonnement... Pourquoi devrais-je faire art plastique, ou pourquoi serais-je une comédienne, je t'écoute ! "
Je me demandes alors si elle est vraiment curieuse de savoir ou si elle se moque de moi. Son ton me déstabilise un peu, car il me montre une autre facette d'elle. Plus mature. Je n'irais pas jusqu'à dire qu'elle se dissimule autant que moi, mais à ce moment, j'ai l'impression de voir une toute autre personne.
Mais il me faut bien lui répondre, maintenant qu'elle ma posé cette question, qu'elle espère peut-être être une colle. Et j'aurais l'air bien peu fin si je lui expliquait que je n'ai pas de preuves qui me confirme ce que je ressens quand je vois une personne. Que je ne suis pas aussi résonné que je n'y paraît. Que je fonctionne bien plus à l'instinct et au sentiment qu'à la réflexion.
Alors je joue le jeu et prend une inspiration, préparant le plus long monologue que j'ai eu a prononcé depuis le début de cette "aventure" :

"Tu es plutôt démonstrative, on pourrait croire que tu joues un rôle continuellement, avec cette attitude presque surjoué qui te semble pourtant propre et naturelle. A première vu, on peut croire que les gens communicatifs sont destinés au théâtre. Pourtant, ma faible expérience m'a montré que c'était parfois l'inverse, ce que je confirme moi même car, tu as pu le voir, je ne suis PAS démonstratif.

Je reprends une gorgée de coca et continu sur ma lancée.

- En revanche, ce qui est indiscutable, c'est que tu es quelqu'un de haut-en-couleur. Tu as un style bien personnel, c'est un coté propre aux artistes manuel. Ils aiment personnaliser leur apparences, laisser leur patte dedans, innover. Et ils ont ce coté... fantasque."

Je la regarde dans les yeux, une fois encore. Je veux qu'elle comprenne que j'ai relevé le défi. Je ne sais pas si je l'ai emporté cependant. Si ça se trouve, elle va me dire qu'elle a choisi le cursus danse, ou musique. Ou que mes arguments sont à chier, c'est au choix. Et elle aurait peut être pas tord.
Car au final, la seule raison valable pour moi c'est que je la vois parfaitement assise derrière un pupitre, en train de peindre un tableau aux mille et une couleurs, ou encore assise dans l'herbe, dessinant un croquis. Et c'est peut être la seule raison valable pour moi mais ça n'en fait surement pas un argument pour elle.

[HS : Je trouve ça mal écrit mais je commence à être trop à la bourre pour finasser xD.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : Gumi Vocaloid
Double compte : Pas pour l'instant KRKRKR
Messages : 20
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: Mission en cours, les premiers pas ! Lun 11 Juin - 11:58

La réaction qu'Haku exprima fut bien celle qu'Hyllah désirait ressentir, en effet le jeune homme semblait être surpris de ce délicat, mais soudain, changement de comportement.

Ce fut étonnant comme ses deux déductions étaient fortement opposées l'une à l'autre, l'une était principalement basé sur le comportement mental de la jeune demoiselle, ses façons d'agir, de s'exprimer qui faisait parfois trop, presque surréalistes. En effet, c'est généralement le caractère typique d'un excellent comédien. Mais le jeune homme poursuivit son raisonnement basé sur l'attitude en expliquant que cela pouvait être trompeur, pour preuve, lui-même n'avait absolument pas une personnalité de ce genre. Il enchaîna donc sur la seconde hypothèse touchant essenciellement à l'apparence extérieur d'Hyllah. C'était un fait tout à fait correct bien évidemment, il avait touché juste. Il est vrai que bons nombre d'artistes exorcisent leurs sentiments internes en les représentants extérieurement. Mais bizarrement, lorsqu'on y réfléchis de façon plus élaboré, cette logique peut être dangereuse, piégée, et donc mener sur le mauvais chemin. L'art est un moyen d'expression, il faut savoir qu'il existe énormément de façon de s'exprimer, et toutes ces méthodes proviennent d'une seule et même chose : l'Art, avec un grand A, la musique, l'écriture, la danse, et bien plus encore... toutes ces activités en font parties.

Mais heureusement pour l'égaux du jeune homme, il ne se trouvait pas face à un cas exceptionnel, Hyllah était en effet l'un des stéréotypes banals d'une artiste, bien que son caractère pouvait porter à confusion, Haku devait tout simplement être doté d'un sens de la déduction admirable. Cela allait lui être fortement utile s'il avait l'intention d'approfondir ses liens, qu'importes soient-ils, avec la malicieuse enfant.

Cette partie du jeu était à présent terminé, il l'avait remporté haut la main et il était temps d'annoncer les résultats au gagnant. Loin d'être lesée mais plutôt plus que satisfaite, Hyllah souris de nouveau bêtement, de façon charmante et chantonna :

- Bien réfléchi ! tu as raison, en effet, je suis bien dans les arts plastiques. Mais finis de parler de moi, parlons de toi un peu, si tu le veux bien, pourquoi avoir choisi comédie ? De plus, il est vrai que, comme tu l'as si bien dis, tu n'es pas si démonstratif, es-tu véritablement capable de jouer n'importe quel rôle sur scène ? ou même de supporter les acteurs face à toi ?

Elle se releva pour la énième fois, s'étira, se fit craquer le dos, et bailla. Elle scruta un coup la salle, pour voir si une foule ne s'était pas de nouveau formée autour d'eux, quelques personnes semblaient omnubilés par un détail quelque peu inhabituel par ce duo de choque. Deux nouveaux élèves, qui se rencontrent pour la première fois, et qui ont tout deux des cheveux colorés de façon extravagantes. Certains des observateurs avaient presque l'air choqués face à ça, là lui vint l'idée de poser une seconde question :

- Oh, j'y pense, toi qui est acteur, pourquoi t'être teint ? En plus on dirait une vieille algue toute pourrite, héhéhé !

Juste avant de se réinstaller, elle secoua la main d'un air de dire "du vent les schtroumpfs, y'a rien à voir ici", ce geste similaire que l'on fait systématiquement pour chasser une mouche titilleuse et persistante, ce geste qui fonctionna à merveille et redissipa la foule une seconde fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2012

MessageSujet: Re: Mission en cours, les premiers pas ! Lun 11 Juin - 22:26

La fille prend un air satisfait. D'une voix chantante, elle m'annonce avec un sourire que j'ai "réussis l'épreuve" :

" Bien réfléchi ! tu as raison, en effet, je suis bien dans les arts plastiques. Mais finis de parler de moi, parlons de toi un peu, si tu le veux bien, pourquoi avoir choisi comédie ? De plus, il est vrai que, comme tu l'as si bien dis, tu n'es pas si démonstratif, es-tu véritablement capable de jouer n'importe quel rôle sur scène ? ou même de supporter les acteurs face à toi ? "

Parler de moi ? Je sens que je vais moins aimé cette partie de la discussion. Même si je commence à me sentir d'humeur plus sociable, cela ne signifie pas que je vais me dévoiler à la première inconnue venue, fusse-t-elle d'agréable compagnie. Pourquoi j'ai choisi comédie, la question est bien vaste. Si je devais résumé mon choix en une phrase, c'est simplement que ce n'en ai pas un. Le théâtre m'a sauvé, il est une évidence. Mais ça je ne vais pas lui dire.
La suite de sa question trouve un intérêt particulier à mes oreilles. Mais elle remet aussi mes talents d'acteurs, et pas forcément à tord. C'est une question que je me pose moi même souvent. J'aimerais croire que me peux jouer n'importe quel rôle mais au final ce n'est pas forcément aussi évident. J'ai très peu d'expérience, quand on y réfléchis. Lorsque j'ai découvert le théâtre j'étais à mille lieu d'être celui que je suis aujourd'hui. Et je n'ai repris la scène que depuis moins d'un an. Ce qui me fait, au final, peut de pratique pour élargir mon répertoire, et je ne me suis jamais essayer à des rôles qui diffère complétement de ma personnalité.

Mais la demoiselle ne s'arrête pas là. Elle a dû enclencher son mode "machine à question" car elle continue sur sa lancée, et me questionne maintenant sur ma chevelure. Elle la compare à une "une vieille algue toute pourrite", ce qui a pour effet de faire ressortir la petite veine bleue de mon front en signe d'énervement. Je lui lance un sourire carnassier.

"Dis moi, est-ce que je te demande, moi, pourquoi tu t'es prise pour une laitue l'artiste ?! Le choix de la couleur de mes cheveux est certes singulier, mais aussi sentimental. Je doute cependant qu'il intéresse quelqu'un qui à la critique aussi facile !"

Je dois paraître puéril à me vexer ainsi, mais je n'ai pas non plus envie de me livrer à ce point. Et j'ai bien trop peu de salive pour répondre à toutes ses interrogations.

"Pour ce qui est de mon cursus, tu touche encore un point sensible ! Supporter les acteurs ne me posent pas de problèmes, je sais être un minimum professionnel et régler mes comptes HORS de la scène. En revanche, je ne me sens pas encore capable de jouer tous les rôles, mais si je suis ici c'est pour apprendre, non ? Tu l'as confirmer toi même, je ne suis pas démonstratif. Et si je le suis aussi peu ici c'est peut être parce qu'en contrepartie je sais m'exprimer sur scène. Me mettre dans la peau d'un personnage, lui donner vie, l'animer de la façon dont je perçoit chacun de ces mouvements, c'est ça qui m'a plu dans le théâtre, dès la toute première fois où j'ai pu y goûter."

J'ai insufflé plus de sentiments dans ma tirade que je ne l'aurais voulu. Mon amour de la comédie à encore pris le dessus. Je me rabroue un peu dans mon coin et grogne, avant de lui demander à mon tour, car je désire ardemment détourner la conversation de moi :

"Et toi alors l'artiste, tu touche un peu à tout ou tu as ton domaine particulier ? Dessin, peinture... photographie ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : Sita Vilosa
Messages : 9
Date d'inscription : 10/06/2012

MessageSujet: Re: Mission en cours, les premiers pas ! Mar 12 Juin - 16:36

Il est 10 heures et le sol est déjà poussiéreux. La chaleur devient insoutenable.
Aujourd'hui est un jour important. Depuis le levé du jour, je ne fais que trépigner d'impatience. Pourtant, cette excitation n'a même pas porté ses fruits: je suis en retard. Encore. Dans ma main, une pomme, unique élément d'un trop pauvre déjeuner. Encore sous le coup de l'adrénaline due à mon départ sur les chapeaux de roues, tout bouillonne dans ma tête:

*Comment paraître aujourd'hui ? Enjouée, méfiante, timide ? *
A quoi bon réfléchir, je sais d'avance que une fois encore, je serais beaucoup trop audacieuse. Finalement, c'est si excitant. Un nouveau départ, des possibilités infinies. Pouvoir devenir n'importe qui.

Une grande porte vitrée me mène directement dans un hall illuminé. Partout, des élèves discutent et semblent de bonne humeur. Un parquet brillant recouvre le sol. A chaque pas que je fais, il émet un agréable claquement. Tout au fond de la pièce, j'aperçois un grand comptoir et quelques sièges où les élèves s'agglutinent.
*Désespérant, tous ces gens qui se s'entassent et forment des tas informes.*
Toutefois, il me faut obtenir des informations. Je me dirige donc vers le comptoirs, espérant qu'il fasse également office d'accueil. Je m'immisce dans la foule et ne tarde pas à regarder un petit duo coloré comme une salade de printemps. Une jeune fille aux cheveux verts parle fort et monopolise l'attention de la salle. Un jeune homme lui fait face. Lui semble plus calme, mais je ne peux m'empêcher de remarquer ses cheveux violet-aubergine.
*Mais qu'est-c'q'u'ils fabriquent ces guignoles ? *

Il n'y a personne de l'autre côté du comptoir. Je m'y adosse donc en attendant quelqu'un qui pourra me renseigner. A quelques pas de moi, les deux clowns continuent leur numéro. N'ayant rien d'autre à faire, j'écoute leur discussion. Aubergine dit:

"Et toi alors l'artiste, tu touche un peu à tout ou tu as ton domaine particulier ? Dessin, peinture... photographie ?"

Finalement, ces deux là n'ayant aucun attrait à mes yeux, et le barman étant bien trop lent à mon goût, je décide d'aller voir ailleurs. Je reprends ma marche. Soudain, je manque d'attention et bouscule quelqu'un. Quelle importance...
Je relève les yeux et découvre la jeune fille aux cheveux verts, inondée de coca !


Dernière édition par Kuraï Tsuhina le Mar 12 Juin - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : Gumi Vocaloid
Double compte : Pas pour l'instant KRKRKR
Messages : 20
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: Mission en cours, les premiers pas ! Mar 12 Juin - 17:17

C'est assez surprenant, malgré que le jeune homme soit distant et froid, il répondit tout de même aux questions de la jeune demoiselle. Bien que fort peu détaillées, les réponses émises émettaient des ondes d'émotions cachées, des sentiments intéressants. Hyllah en réceptionnait une en particulier, une sensation de blessure, elle comprit vite qu'elle avait vexait son interlocuteur, pourtant ce n'était pas son but. Il s'était énervé, il était sérieux, mais pourtant sa réplique fit pouffer l'énergumène, un petit minois plus que charmant se dessina, un visage enjouée sur lequel les yeux d'autrui ne pouvait que ressentir comme une heureuse et douce mélancolie. En effet, elle s'était permis de critiquer une couleur peu commune sans en connaître la provenance, et de plus, la sienne n'était pas courante non plus, à part pour les laitues et autres légumes verts, quelle comparaison plus qu'amusante !

Il répondit ensuite à la seconde question, de façon encore plus développé que la précédente explication, il s'était encore un peu plus ouvert, quel grand maladroit, se révéler ainsi, aussi facilement parce-qu'on se laisse emporter par une grande passion, ou quelque chose à laquelle l'on tiens énormément, c'était admirable et mignon.

Une chose était sûre à présent, suite à ces déclarations, la partie curieuse en elle fut titillait, mais elle avait bien l'intention de ne plus poser de question car suite aux deux précédentes, elle avait compris facilement que ce n'était pas la tasse de thé d'Haku de se dévoiler par de simples questions/réponses.

Tandis que le jeune homme s'empressa de changer de sujet, de détourner la discussion de lui, d'entamer l'histoire de la jeune fille sur une question sur laquelle Hyllah aimait s'étendre en long et en large... quelqu'un heurta la laitue sur patte si brutalement qu'elle renversa son si précieux soda sur elle. Se hâtant sur les serviettes afin de ne pas perdre définitivement sa jolie tenue, elle s'efforça de se nettoyer tout en jetant à oeil à l'onde de choque inconnue : c'était une très jolie mademoiselle, cheveux châtin, grands yeux perçants eux-aussi... décidément, ils étaient tous munis d'armes à la place des moyens oculaires dans cet établissement ou quoi ?

- Hey, dis donc ! J'ai bien dis que j'aimais le coca, certes, mais pas au point d'en prendre une douche !!

Elle fit mine de se fâcher, d'entrer dans une colère noire, une colère tellement crédible que les glaçons du verre de Haku en tremblaient, et se leva brusquement en prenant soin de ne rien renverser durant sa scène :

- POUR LA PEINE, TU VAS DEVOIR PAYER...

Elle repris un sourire doux et gentil, inclina la tête tout en continuant de s'essuyer :

- ...En te présentant ! Enchantée, je suis Hyllah Kusakabe. Moi et le jeune homme ici, qui se présentera si l'envie lui en dit, sommes nouveaux dans ce pensionnat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2012

MessageSujet: Re: Mission en cours, les premiers pas ! Mar 12 Juin - 18:02

En attendant sa réponse je me suis remis à siroter mon soda.
Finalement sa réponse n'est pas venue et ne viendra surement pas, car une nouvelle arrivante s'est approché du comptoir, avant de changer d'avis brutalement et de renverser le coca d'Hyllah au passage. Je hausse un sourcil, et m'estime heureux de ne pas m'être retrouvé trempé à sa place de ce liquide sucré et collant. Mais c'est de sa faute aussi, elle n'avait qu'à rester tranquillement assise sur sa chaise !
"Hey, dis donc ! J'ai bien dis que j'aimais le coca, certes, mais pas au point d'en prendre une douche !! "

Elle paraît soudain se mettre dans une colère noire que je sais tout de suite être factice, maintenant que je connais le personnage, mais qui pourrait peut-être intimider cette parfaite inconnue. Elle continue sur sa lancée en lui intimant d'une voix forte :

"POUR LA PEINE, TU VAS DEVOIR PAYER...

... avant de changer brusquement de comportement, et de lui dédié le plus doux des sourires en achevant sa phrase :


- ...En te présentant ! Enchantée, je suis Hyllah Kusakabe. Moi et le jeune homme ici, qui se présentera si l'envie lui en dit, sommes nouveaux dans ce pensionnat. "
Quel effet mon Dieu... Je résiste à l'envie de lever les yeux au ciel à nouveau. Je maintiens cependant qu'elle ferait une bonne comédienne.
La nouvelle arrivante est une petite donzelle aux cheveux courts d'où ressortent deux mèches plus longue que le reste, avec de très jolis yeux marrons/noisettes. A voir l'air renfrogné quelle affiche depuis tout à l'heure, je ne suis pas sûre qu'elle soit sensible à ce genre d'attitude sur-enjouée. Mais il ne faut pas se fier aux apparences, et, au fond, je m'en fiche : si elle devient copine avec l'autre laitue ça m'arrange, je pourrais peut-être enfin m’éclipser et reprendre l'exploration de ce foutu lycée ! On ne va pas tarder à voir sa réaction de toute manière.

Je lui fait un signe de la main, par politesse, mais sans me présenter.


[HS : C'est court, pas trop d'inspi ! :/]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : Sita Vilosa
Messages : 9
Date d'inscription : 10/06/2012

MessageSujet: Re: Mission en cours, les premiers pas ! Mar 12 Juin - 18:54

Je m'apprête à m'éloigner sans considérer celle que je venais de bousculer. Franchement, je n'ai pas que ça à faire! D'autant plus que je n'aime pas cet endroit, je pressens que si je me frotte à ce duo, je risque de devenir également un centre d'intérêt. Cependant, je l'entends m'interpeler:

"Hey, dis donc ! J'ai bien dis que j'aimais le coca, certes, mais pas au point d'en prendre une douche !! "

Je ne comprends pas de quoi elle parle. Elle croit peut-être que je n'ai que ça à faire, écouter leur discussion ? Cette fois-ci c'est décidé, je m'en vais avant de m'énerver.

"POUR LA PEINE, TU VAS DEVOIR PAYER..."

Elle crie désormais d'un ton bien plus provocateur. Je la regarde et découvre une colère cinglante dans ses yeux.
*Et ça y-est, les ennuies commencent déjà...*
Habituée à ce genre de situation, je cherche immédiatement de quelle manière je pourrais lui faire comprendre ma façon de penser. Un poing dans le nez ? Une remarque bien placée ? Je suis sur le point de la démonter, lorsqu'elle reprend:

" ...En te présentant ! Enchantée, je suis Hyllah Kusakabe. Moi et le jeune homme ici, qui se présentera si l'envie lui en dit, sommes nouveaux dans ce pensionnat. "

Je me retrouve déconcertée. Est-ce que j'ai rêvé ? Je remarque alors qu'Aubergine continue de nous observer. Il m'adresse un signe de la main mais ne dit mot.

"C'est quoi votre rôle à vous ?! Vous êtes les animateurs du pensionnat ou quoi ? Un peu comme des clowns c'est ça, hein ?!..."

Complètement perdue au milieu de ces chamboulements de situation, je cherche mes mots:

"Moi aussi, je suis nouvelle ! Je m'appelle Kuraï. Si vous êtes aussi nouveaux que moi, alors j'imagine que vous ne me seriez d'aucune utilité: je cherche à prendre connaissance de mes horaires. Je suis en comédie... "

Je les regarde tour à tour, espérant que l'un deux me réponde. Je remarque également que la foule est entièrement focalisée sur nous.
* Purée mais quelle ambiance étouffante ! Vivement que je sorte d'ici, visiter un peu cette école, j'ai besoin de prendre mes marques. De plus, se faire remarquer, c'est pas bon pour mes magouilles. Si seulement l'un des clowns pouvait m'indiquer la sortie. Après tout, s'ils sont nouveaux, eux aussi doivent être en quête de renseignements administratifs... *



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : Gumi Vocaloid
Double compte : Pas pour l'instant KRKRKR
Messages : 20
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: Mission en cours, les premiers pas ! Mar 12 Juin - 19:17

La jeune inconnue semblait être très "stricte" dans ses manières d'être, cela pourrait vexer n'importe qui : mais pas Hyllah, son caractère marche là dessus et ne s'y lèse point. Par contre, la petite s'inquiétait au sujet du grand homme qui venait tout juste d'avoir était vexé allait peut-être mal réagir, surtout venant d'une étrangère ni présenté ni rien d'autre.

Ce n'était que très peu sympathique ce qu'elle mentionna, comme quoi les deux clowns ne lui étaient pas utiles s'ils étaient nouveaux, comme si les personnes ne pouvaient pas s’entraider. Heureusement, si l'on peut dire, la suite des dires de la jeune demoiselle étaient forts intéressant, tout simplement parce-qu'elle grâce a eut la chance de tomber sur une personne étant lui aussi en comédie.

Autour d'eux, la troupe était de nouveau au rendez-vous et là, il est vrai que cela commencé à être un rien pesant. Pour la dernière fois, Hyllah pris la parole dans le but de dissiper de façon définitive cet amas de gens :

- Ah, on ne va pas t'être tant inutile que ça, ce charmant et beau jeune homme est en comédie, j'espère qu'il saura t'aider, ah, je suppose qu'en allant par là il y aura des documents et autres sortes de choses administratives qui pourront nous aider à nous-y retrouver.

Elle se déplaça en indiquant du doigt un endroit ou nul personne ne se trouvait, afin d'être une bonne fois pour toute tranquille et à l'écart car Hyllah avait compris qu'Haku semblait ne pas apprécier énormément le fait d'attirer de trop l'attention, et Kuraï, paraissait avoir le même point de vu. Hyllah aimait certes s'amuser et jouer des rôles, mais elle sait où sont les limites. Durant le court trajet, celle-ci espérait que les deux allaient faire plus amples "connaissances" ne serait-ce tout du moins s'échanger les informations qu'ils connaissent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2012

MessageSujet: Re: Mission en cours, les premiers pas ! Mar 12 Juin - 21:59

Finalement, cette fille est peut être bien encore plus antipathique que moi. Je l'observe depuis tout à l'heure et nos similitudes ne sont pas pour me plaire. Tout comme nos différences d'ailleurs. Elle n'a même pas fait mine de s'intéresser à Hyllah lorsqu'elle lui a renversé son coca dessus. Si les grande effusions de la laitue m'énervent, les gens qui ne prennent pas leurs responsabilités m'énervent encore d'avantage.
Et s'il n'y avait que ça...

"C'est quoi votre rôle à vous ?! Vous êtes les animateurs du pensionnat ou quoi ? Un peu comme des clowns c'est ça, hein ?!..."

Des clowns ? Pour qui elle se prend ? J'ai vraiment l'air de faire dans le divertissement ?!
Et comme si ça ne suffisait pas, elle ajoute :

"Moi aussi, je suis nouvelle ! Je m'appelle Kuraï. Si vous êtes aussi nouveaux que moi, alors j'imagine que vous ne me seriez d'aucune utilité: je cherche à prendre connaissance de mes horaires. Je suis en comédie... "

Je lui lance un regard de glace qui ne peut signifier qu'une seule chose : si tu nous trouve inutiles dégage !
Mais Hyllah n'est certainement pas de cet avis puisqu'elle se charge de présenter mon cursus à l'autre sociopathe, en nous enjoignant au passage de partir en quêtes de renseignements. Ensemble.
Je soupire. Cette histoire commence à me soûler, je n'ai pas envie de faire des étincelles le premier jour en me prenant la tête avec la première fille qui vient. Et ça risque d'être le cas si on persiste à rester côte à côte. Mais je dois bien avouer que je n'ai guère le choix : je ne connais pas les horaires et les salles moi non plus, et il faudra bien que je m'en informe un jour.

"J'approuve l'idée d'Hyllah car j'ai besoin de ces renseignements. Quant à toi, Kuraï, je n'ai pas d'opposition à ce qu'on s'entraide, mais je ne voudrais pas te forcer à supporter la présence de deux clowns inutiles" dis-je avec un air froid.

La suite ne dépend que d'elle.

Le seul point positif de cette recherche est qu'elle nous éloignera au moins un peu de la foule. Et j'ai l'impression que l'autre tête de linotte l'a fait délibérément, ce qui me donne une nouvelle indication sur elle : elle prend en compte les besoins et les envies des autres, même lorsque qu'ils ne les formulent pas clairement. C'est une preuve d'attention et de gentillesse.
Ou peut-être est-ce juste un simple hasard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : Sita Vilosa
Messages : 9
Date d'inscription : 10/06/2012

MessageSujet: Re: Mission en cours, les premiers pas ! Sam 16 Juin - 18:06

" Ah, on ne va pas t'être tant inutile que ça, ce charmant et beau jeune homme est en comédie, j'espère qu'il saura t'aider, ah, je suppose qu'en allant par là il y aura des documents et autres sortes de choses administratives qui pourront nous aider à nous-y retrouver."
J'étais heureuse d'avoir enfin quelques indications utiles. La journée allait pouvoir avancer, et cette école n'attendait que d'être visitée. La première étape consistait à prendre connaissance de nos horaires, histoire de ne pas louper le premier cours, ce qui serait vraiment handicapant pour la suite. Le jeune homme enchaîne froidement:

"J'approuve l'idée d'Hyllah car j'ai besoin de ces renseignements. Quant à toi, Kuraï, je n'ai pas d'opposition à ce qu'on s'entraide, mais je ne voudrais pas te forcer à supporter la présence de deux clowns inutiles"


Il n'était pas très commode, mais cela m'importait peu. Après tout, si je leur adresse la parole, c'est dans le seul but de m'échapper de ce hall bondé. Je lui renvoie un petit sourire enjôleur, comme je l'aurais fait à quelqu'un qui m'aurait fait un compliment. Tant mieux si je l'insupporte, je le trouve très amusant avec cette expression de d'impatience sur la visage.

"Très bien, alors, en route. Je ne supporterais pas de rester une seconde de plus ici."

J'ignorais volontairement la remarque de la fille aux cheveux verts, qui disait que le garçon suivait également le cursus comédie et pouvait me renseigner. Une feuille de renseignements suffira amplement, pas besoin de s'attacher à des formules de politesses superflues. Sans attendre, je me dirige vers l'endroit que m'a indiqué la jeune fille. Dans un coin tranquille du hall, une table jaune entourée de chaises en bois, qui soit dit en passant ne semblaient guère confortables, est placée sous un tableau d'affichage. Des tas de listes et de messages y sont accrochés. Je me hâte et recherche mon nom du bout du l'index. J'enregistre les horaires et chaque numéro de salle consciencieusement. C'est pas trop tôt ! Je suis soulagée, mais soudainement, un détail attire mon regard:

Chambre n° 7, aile sud : Haku Shinsen, Kuraï Tsuhina & Mitsuki Kanamori


"Quoi ? Garçons et filles sont mélangés dans les dortoirs ? Eh bah, c'est du propre ça. C'est qui ce Haku Shinsen ? S'ils croient que je vais me le coltiner toute l'année ... !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2012

MessageSujet: Re: Mission en cours, les premiers pas ! Mer 20 Juin - 20:39

L'autre fille réponds par un petit sourire enjôleur à ma tirade, ce qui m'insupporte sans que je le laisse paraître, car cela la satisferait bien trop.
Elle n'aime pas trop la foule elle non plus apparemment (et quelle surprise...), puisqu'elle finis par déclarer :

"Très bien, alors, en route. Je ne supporterais pas de rester une seconde de plus ici."

On se dirige alors tous trois vers une petite table jaune, une sorte de petit coin d'informations où sont posés quelques feuilles. On peut observer alors juste au dessus le tableau d'affichage en liège, avec toutes les données administratives. Il semble à peine assez large pour accueillir toutes les feuilles qui s'y trouvent, des petites, des grandes qui se chevauchent et qui donnent un espèce de gros capharnaüm. Mais la plus grande partie du tableau est remplie par les listes d'élèves, et je cherche alors mon nom, voyant que Kuraï à également les yeux rivés dessus. Je note les horaires et les salles dans un coin de ma tête, avant de m'arrêter sur mon numéro de chambre. Je suis dans la n°7, avec une dénommée Mitsuki Kanamori et... Kuraï.
Je ne tarde pas à constater qu'elle a lu ça presque en même temps que moi puisqu'elle s'exclame :

"Quoi ? Garçons et filles sont mélangés dans les dortoirs ? Eh bah, c'est du propre ça. C'est qui ce Haku Shinsen ? S'ils croient que je vais me le coltiner toute l'année ... !"

Pendant un instant, je m'interroge : elle fait ça exprès pour se montrer encore désagréable ? Puis je me raisonne : il est impossible qu'elle sache déjà qu'Haku n'est autre que moi, puisque je ne me suis pas présenté et qu'Hyllah n'a pas non plus prononcé mon nom. Entre autre, je suis aussi surprise qu'elle : que leur est-il passé par la tête pour mélanger les filles et les garçons ? Je ne peux pas croire qu'ils n'ai jamais eu de problème en adoptant ce système par le passé. Ils veulent que leur pensionnat deviennent une vraie coucherie ou quoi ?!

Puis mes pensées reviennent vers Kuraï. Peu m'importe si cette fille me méprise ou même me hait, je ne suis pas ici pour me faire des amis, et elle non plus visiblement. Mais je ne peux pas laisser passer cet affront, même involontaire. Je reprends alors sur le même ton qu'elle, en encore plus agaçant :

"KOA ? Mais QUI est donc cette Kuraï Tsuhina ? Ont-ils réellement cru que j'allais me la coltiner comme ça toute une année... ??!"


J'accompagne cela d'une petite expression surjouée et parfaitement insupportable, et achève cette tirade par un petit sourire carnassier et un regard flamboyant. Va-t-elle me refaire le coup du sourire enjôleur cette fois encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : Gumi Vocaloid
Double compte : Pas pour l'instant KRKRKR
Messages : 20
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: Mission en cours, les premiers pas ! Mer 20 Juin - 21:25

Bon, durant le trajet une ambiance assez lourde régner entre les trois personnes, une atmosphère pesante qui ne plaisait pas vraiment à la jeune demoiselle qui se démenait tant bien que mal à y mettre un peu de bonne humeur et surtout de savoir vivre, de plus, elle s'attendait à ce que l'un ou l'autre entame une quelconque discussion afin de lui donner un coup de pouce dans cet effort, mais ni l'un ni l'autre n'ouvrit la bouche, ne serait-ce même pour un soupire. Par contre, elle était satisfaite d'elle-même d'avoir réussit à mener l'homme algue aux yeux perçants et l'abominable jeune fille aux dires aussi froid qu'une nuit d'hiver loin de la foule du grand hall dans un endroit bien plus calme et reculé, probablement l'arrière salle vu l'état dans lequel elle était.

Il y avait des papiers à flot sur une petite table jaune complètement hors sujet par rapport aux autres meubles de décorations jusqu'ici, de plus, ces papiers n'avaient aucun intérêt... seul l'immense tableau qui se trouvaient au dessus semblait être "important", en tout cas, les deux compagnons avaient eux, le regard chercheur dans cette direction, Hyllah imita simplement le mouvement en cherchant son nom et son prénom, ou inversement : les personnes ici comparé a elle ont des noms tellement semblable à des prénoms qu'il est facile de s'y perdre.

Sans même avoir laisser véritablement le temps à Hyllah de trouver sa chambre et ses horaires, Kuraï recommença à se plaindre, mais cette fois c'était une chose tout de même étrange : les dortoirs étaient mixtes.

* EUHF ?! *

Pas que ça !! Qui plus est elle se trouvait dans la même chambre que Haku ! Pris d'un léger sentiment de panique, d'entière empathie envers le jeune homme, elle lui jeta un oeil rapide pour voir sa réaction, comment allait-il prendre ce qu'elle venait de dire si froidement une fois de plus ? une chose était sûre : la réponse n'allait pas être joyeuse ni amicale, c'était certain. Hyllah réfléchissait à ce qu'elle allait bien pouvoir faire pour calmer le jeu une nouvelle fois, et continua de chercher rapidement sa présence sur cette affiche qui ne s'arrêter jamais.

La réplique est arrivé à grand pas :

"KOA ? Mais QUI est donc cette Kuraï Tsuhina ? Ont-ils réellement cru que j'allais me la coltiner comme ça toute une année... ??!"

La grande algue avait pour la première fois utilisé un ton très ironique, presque vulgaire et provocateur, n'étant pas la première concernée Hyllah se retenait parfaitement de rire, même si intérieurement un bon gros "hulmpfhihi" avait envie de s'extérioriser. De quelle façon cette tête aussi dur qu'une pomme de pain et fort semblable de par sa couleur et ses cheveux en pointe allait-elle réagir ? Comment allait-elle prendre le vieux sourire sadique que lui lançait Haku ?

Ah, après tant de questions, ce fichu panneau se résolut a révéler le prénom et le nom "Hyllah Kusakabe", chambre 6, SEULE. C'était nul ça, ils l'ont fait exprès c'est obligé ! Mettre la jeune et énergique, adorable, merveilleuse, mirifique, fantasmagorique enfant illuminée et charmante SEULE, et deux personnes effrayantes et froides ensembles, qui plus est du sexe opposé ! Une chose était sûre, c'est qu'elle ne souhaitait pas rester seule, mais elle savait pertinemment que si elle disait quoi que ce soit à ce propos, au lieu que l'un ou l'autre se propose pour cohabiter avec elle, les deux allaient vouloir échanger sa place contre la sienne, autrement dit, virer Hyllah de sa chambre pour la chambre à trois et garder la chambre en solo pour lui/elle tout(e) seul(e), tel le cavalier king charles qu'est la jeune Kuraï avec ses deux oreilles brunes et un peu ondulées qui pendent de chaque côté de la tête, et tel le touraco violet enragé que peut être le grand Haku.

Elle décida de n'en dire mot, et d'attendre de voir ce qui allait se passer par la suite.


[HS : je termine comme ça sans trop lancer l'action, histoire que personne ne se mélange les pinceaux, pour vous faciliter la tâche, sinon j'aurais rajouter d'autre chose, mais peut importe]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Sur l'avatar : Sita Vilosa
Messages : 9
Date d'inscription : 10/06/2012

MessageSujet: Re: Mission en cours, les premiers pas ! Mer 20 Juin - 22:26

Je reste les yeux fixés sur les différentes notes du tableaux. La phrase que je venais de dire ne s'adressant à personne en particulier, je fut surprise d'entendre une voix à côté de moi :


"KOA ? Mais QUI est donc cette Kuraï Tsuhina ? Ont-ils réellement cru que j'allais me la coltiner comme ça toute une année... ??!"

Ces mots résonnent dans ma tête comme un mauvais rêve. Mais qu'est-ce qu'il raconte ? Je tourne la tête vers lui, et je ne saurais décrire quelle sentiment j'ai ressenti à cet instant. Haku, c'est donc lui ?! Je suis assignée à la même chambre que ce légume violâtre ? Je vais devoir dormir à ses côtés durant UNE ANNEE ENTIERE ?! Le temps de reprendre mes esprits, je réfléchis. Le jeune homme avait parlé sur un ton si ironique... Il se voulait agaçant apparemment. Il me regarde maintenant et arbore un sourire carnassier. Habituellement, une telle réaction m'aurait mise hors de moi, surtout après une telle nouvelle. Mais au fond, le jeune homme m'amuse. Je l'avais considéré comme une personne faible et sans importance depuis notre rencontre, mais sa réaction me prouve à présent qu'il n'est pas de ces personnes insignifiantes que j'aime piller sans remord.

Je remarque Hyllah, qui s'en était déjà retournée au tableau d'affichage. J'en conclut qu'elle ignorait nos querelles car ce n'était pas là son affaire.

*Ces deux nigauds attendent que je m'enflamme et réponde au tac-au-tac. Mais en fait, je n'en ai même plus envie. A les voir comme ça, l'un flamboyant prêt à me découper en morceaux, et l'autre tête en l'air ponctuant sa lecture des affiches de rictus de mécontentement, je les trouve soudainement si spéciales. A croire que les gens me désespèrent tellement que je ne prends même plus la peine de les observer avant de les mépriser ! *

Perdue dans ces pensées, je me mets à sourire, sans même m'en rendre compte. La tension amassée depuis mon arrivée s'échappe doucement et je détourne le regard de celui accusateur de mon voisin pour examiner les alentours. Sur la droite, un escalier en bois mène à l'étage supérieur.

"Allez, venez bande de légumes de saison, on a une école à visiter et des chambres à découvrir... Et à partager..."
dis-je en baissant la voix sur la fin de ma phrase, non sans une petite grimace discrète.

A cet instant, je savais pertinemment que prononcer cette phrase signifiait ne pas répondre à la provocation de Haku et donc, le laisser marquer un point. Mais après tout, j'ai toute l'année devant moi pour lui rendre la monnaie de sa pièce. Et puis, qui sait si j'en ai réellement envie, en fin de compte... Je me dirige maintenant vers l'escalier, les observant du coin de l'oeil.

*Vont-ils me suivre ? Ou bien profiteront-ils de cette occasion pour enfin se débarrasser de moi ? Après tout je ne suis pas vraiment un cadeau pour eux! *
Je me rends alors compte que j'espère les voir me suivre. Pourquoi ? Je me le demande bien... Ca ne me ressemble pas tout ça, et ça m'inquiète, même plus, je m'auto-déçois et désespère!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ouvrir
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2012

MessageSujet: Re: Mission en cours, les premiers pas ! Mer 27 Juin - 20:57

La brunette ne réagit pas à ma totale provocation, ce qui me déçoit un peu. Je lui pensais un peu plus de hargne que ça. Et je commençais tout juste à m'amuser.
En revanche, elle a l'air surprise de ma propre réaction, ce qui me confirme ce que je savais déjà : elle ne s'adresser pas à moi quand elle a prononcé à haute voix sa réflexion pleine de mépris.

Je jette aussi un coup d'oeil à Hyllah. La jeune salade est encore tournée vers le tableau, et je me met soudainement à sa place. Depuis l'arrivé de Kuraï, la pauvre est prise entre deux feu - ou plutôt au milieu de la banquise - tentant de mettre un peu de détendre l'atmosphère sans y parvenir. Je me dis alors je pourrais faire un effort, cela ne me couterais pas grand chose non plus, si tout du moins l'autre jeune fille arrêtait de me provoquer, volontairement ou non.
Hyllah à les yeux fixé encore fixé sur la liste, tout à une apparente réflexion. Je ne peux m'empêcher de suivre son regard, et constate qu'elle est chambre 6, sans aucun compagnon de chambre. Le sors s'acharne décidément, je sais qu'elle aurait préféré être entourée, au contraire de moi ou de Kuraï, et qu'il aurait mieux fallut que cette dernière ou moi soient à sa place, mais on n'y peut rien. Le hasard fait parfois mal les choses. J'espère que mon autre compagnonne de chambre n'est pas du genre à chercher les embrouilles, auquel cas cela risque de tourner au pugilat. Si elle pouvait être du genre porté sur la chose aussi... ce serait bête de ne pas profité de la mixité des dortoirs... Hurm... A quoi je pense là ? [HS : J'ai carrément hésité à mettre cette phrase et à le faire passé pour un gros pervers mais c'était tellement tentant xD]

Kuraï, de son coté, semble elle aussi faire un effort surhumain de sociabilité, interrompant le fil de mes pensées pour nous enjoindre, Hyllah et moi, à la suivre :

"Allez, venez bande de légumes de saison, on a une école à visiter et des chambres à découvrir... Et à partager..."

Cela me surprend un peu. Elle n'était pas censé nous mépriser ? Trouver notre compagnie inutile ? Je suis étonné mais je n'ai pas envie de rouvrir le feu. Alors je me détache alors moi aussi du tableau, et commence à me rapprocher.

"Et on commence par quoi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Ouvrir

MessageSujet: Re: Mission en cours, les premiers pas !

Revenir en haut Aller en bas

Mission en cours, les premiers pas !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Mission D] - Cours de RCR
» Un p'tit pet' pour Afro-boy [MISSION] [EN COURS]
» [Mission][En cours] Wedding Revenge
» Premier cours de physique-chimie -attention danger-
» Les 100 premiers jours du gouvernement vus par...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Shuwan :: Rez de Chaussée :: Hall-